Serveur minecraft

Microsoft lance Windows 11 SE pour concurrencer les Chromebooks – Monter un serveur MineCraft

Le 21 novembre 2021 - 6 minutes de lecture

[bzkshopping keyword= »Minecraft » count= »8″ template= »grid »]

Un système d'exploitation exclusivement dédié au secteur de l'éducation. Ce sont les spécifications d'une nouvelle version de Windows, appelée Windows 11 SE, qui vise à concurrencer directement ChromeOS et les Chromebooks.

Comme nous le savons, le succès du Chromebook repose en grande partie sur sa large adoption par la communauté éducative. Nous attendions depuis plusieurs années une vraie réponse de Microsoft à cette concurrence féroce. Après l'échec cuisant de l'initiative Windows « Mode S » et l'abandon du projet « Windows 10X », Microsoft tente une autre approche avec une nouvelle version de son système d'exploitation mais aussi un nouvel ordinateur Surface et de nouvelles offres OEM spécialement calibrées pour le marché de l'éducation.

Windows 11 SE… comme « Éducation spécialisée » ?

L'éditeur a annoncé hier lors d'un événement virtuel un nouveau Windows : Windows 11 SE. Comme son nom l'indique, celui-ci dérive directement de Windows 11 mais en diffère à bien des égards :

Windows 11 SE est optimisé pour les PC à faible coût, autrement dit poussé par des processeurs inefficaces (en l'occurrence le lent Intel Celeron).

Windows 11 SE n'a pas le Microsoft Store.

Les étudiants ne peuvent pas installer d'applications Windows par eux-mêmes. Le déploiement et l'installation des applications sont effectués à distance par les administrateurs de l'école. En revanche, les utilisateurs pourront installer eux-mêmes Applications Web via Edge ou Google Chrome. Le système est optimisé pour les applications Web.

Windows 11 SE offre une expérience "Cloud First", avec du contenu livré par défaut via OneDrive et une expérience essentiellement basée sur les Web Apps.

Windows 11 SE est limité à certains types d'applications. Même les administrateurs ne peuvent pas installer d'applications qui ne rentrent pas dans les 6 catégories suivantes : navigateurs Web, applications de communication en classe, applications de filtrage de contenu, solutions de test, applications d'accessibilité (pour compenser les handicaps), outils de diagnostic et administration/assistance à distance. En règle générale, Zoom, Google Chrome, Word, PowerPoint, Excel, Teams, OneNote, Outlook peuvent être installés sur Windows 11 SE.

Windows 11 SE est renforcé contre les logiciels malveillants : Les limitations mentionnées ci-dessus protègent les machines OS contre la multiplicité des logiciels malveillants dans l'univers Windows.

Windows 11 SE nécessite une administration centralisée via Microsoft Intune for Education, l'outil d'administration intégré à Microsoft 365 qui permet la gestion à distance des machines Windows, Apple et Android dans une approche très MDM (Mobile Device Management).

Windows 11 SE repose sur des authentifications utilisateur gérées uniquement par Azure Active Directory ou par authentification via un Compte microsoft.

Windows 11 SE est attaché à une licence Microsoft 365 A1 qui offre un accès à Microsoft Office, Teams, OneNote + Class Notebook, Minecraft (Education Edition) pour apprendre la programmation, Flipgrid et Reading Progress.

Rappelons que Microsoft disposait déjà d'une édition « Education » de Windows 11, une version normale du système attachée à une licence spécialement conçue pour l'éducation. Windows 11 SE est un système très différent de celui-ci mais pourrait, au final, venir manger sur les lits du premier si la sauce « SE » prend.

Notez que, selon Microsoft, "SE" n'est pas un acronyme pour quoi que ce soit (et pas pour Special Education) mais simplement un acronyme à la mode pour le différencier des versions normales de Windows 11.

Enfin, Windows 11 SE sera disponible partout dans le monde sauf en Chine où son stockage cloud ne répond pas aux contraintes gouvernementales.

Machines adaptées

Windows 11 SE est une édition système spécialement optimisée pour le matériel à faible coût et donc à faible performance. Un utilisateur peut basculer une machine Windows 11 SE vers un Windows 11 classique mais le retour ultérieur vers Windows 11 SE sera impossible. Compte tenu des performances limitées des machines estampillées « Windows SE », le passage à une version normale de Windows 11 semble toutefois déconseillé.

Pour prendre en charge son nouveau système, Microsoft a lancé un nouvel ordinateur portable. Au début, il semble uniquement disponible aux États-Unis pour un prix branlant de 249 $, mais les performances sont également branlantes. Poussé par les lents Intel Celeron N4020 et N4120, le Surface Laptop SE est la première "Surface" à ne pas avoir d'écran tactile ! La résolution de l'écran de 11,6 pouces est également limitée à 1366 × 768 pixels. Le stockage est au format eMMC et limité à 64 Go ou 128 Go selon le modèle. La machine dispose du WiFi AC, du Bluetooth 5.0, d'un port USB-C, d'un port USB-A et d'une autonomie de 16 heures. Il pèse 1,1 kg. La machine dispose d'une webcam 720p avec reconnaissance Windows Hello.
Pour les écoles, le principal avantage de cette machine, outre son prix très bas, est son très haut niveau de réparabilité. L'écran, la batterie, le clavier et la carte mère peuvent être facilement changés sans outils spécialisés.

Cependant, Windows 11 SE n'a pas vocation à équiper uniquement les machines Microsoft. L'éditeur espère que son système séduira ses partenaires constructeurs habituels : Acer, Asus, Dell, Fujitsu, HP, Lenovo et Positivo auraient ainsi des projets autour du nouvel OS. Dynabook est le premier à sauter dans le train en marche de Windows 11 SE. Son Dynabook E10-S n'est malheureusement guère plus agréable que le Surface Laptop SE : on y retrouve un Intel Celeron N4020, une mémoire RAM de 4 Go, un stockage eMMC de 128 Go mais sa connectivité est plus riche avec 2 ports USB 3.2. , un port USB-C et un slot microSD.

Windows 11 SE ne va pas avoir la partie facile. Le système semble beaucoup plus contraint qu'un ChromeOS, mais ses fonctionnalités d'administration et son niveau de sécurité peuvent plaire aux écoles à la recherche d'un parc de machines fortement contrôlé. De plus, certaines limitations des machines (en termes de performances) comme du système (en termes de support applicatif) peuvent être contournées en proposant des bureaux virtuels dans le cloud via des offres DaaS comme Windows 365. L'avenir nous dira si avec Windows SE Microsoft fait un retour réussi dans le secteur de l'éducation, notamment aux USA.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.