Serveur d'impression

Examen du serveur Supermicro 1024US-TRT | StorageReview.com – Bien choisir son serveur d impression

Le 19 juin 2021 - 18 minutes de lecture


Le Supermicro 1024US-TRT est un serveur 1U de la famille A+ Ultra de la société. Le serveur est idéal pour les organisations qui ont besoin d'une solution axée sur les performances qui peut exceller dans les cas d'utilisation de calcul denses. Couplé à ses nombreuses options de mise en réseau, le 1024US-TRT dispose d'une carte mère H12DSU-iN à l'intérieur du châssis SC819UTS-R1K02P-A, le premier qui est mis en évidence par sa prise en charge double socket pour les processeurs AMD EPYC (Milan), jusqu'à 8 To de SDRAM ECC DDR4 3 200 MHz utilisant 32 emplacements DIMM et des emplacements d'extension PCI Gen4.

Le Supermicro 1024US-TRT est un serveur 1U de la famille A+ Ultra de la société. Le serveur est idéal pour les organisations qui ont besoin d'une solution axée sur les performances qui peut exceller dans les cas d'utilisation de calcul denses. Couplé à ses nombreuses options de mise en réseau, le 1024US-TRT dispose d'une carte mère H12DSU-iN à l'intérieur du châssis SC819UTS-R1K02P-A, le premier qui est mis en évidence par sa prise en charge double socket pour les processeurs AMD EPYC (Milan), jusqu'à 8 To de SDRAM ECC DDR4 3 200 MHz utilisant 32 emplacements DIMM et des emplacements d'extension PCI Gen4.

Supermicro 1024US-TRT

Supermicro 1024UT contre 1023US

Un peu plus tôt cette année, nous avons examiné une version très similaire de ce serveur dans le 1023US-TR4. Le 1023US a tiré parti de la famille EPYC 7002, nom de code AMD Rome. Avec le 1024US, Supermicro prend bien sûr désormais en charge les processeurs EPYC 7003, communément appelés AMD Milan. La nouvelle gamme de processeurs d'AMD est une mise à niveau importante par rapport à la génération précédente.

Bien qu'il soit 1U, le Supermicro 1024US-TRT prend en charge un TDP de 280 W, ce qui signifie qu'il est capable de tirer parti de l'étendue de la famille AMD. Cela inclut l'EPYC 7763 64 cœurs haut de gamme, ou peut-être certains des processeurs 32 cœurs les plus compatibles avec les licences VMware, comme l'EPYC 75F3.

Châssis ouvert Supermicro 1024US-TRT

Pour le stockage, le Supermicro 1024US-TRT propose les mêmes options de configuration que le 1023-TR4 (baies de disques 3,5″ remplaçables à chaud pouvant être équipées de SSD SATA, SAS ou NVMe). Supermicro continue avec son mélange unique de baies 3,5″ et de NVMe pour offrir aux utilisateurs autant de flexibilité que possible pour la construction de systèmes. Cette configuration particulière à 4 baies suppose que le serveur lui-même tirera largement parti du stockage partagé pour exploiter ses cœurs AMD. Cela dit, si la proximité du processeur est un problème, les baies peuvent tirer parti d'une empreinte de données décente avec des SSD NVMe haute capacité ou, haletant, des disques durs.

Les autres changements notables entre le 1023US et le 1024US se situent à l'arrière du châssis. Le 1024US échange les 4 ports réseau 1GbE du 1023US contre deux ports 10GbE intégrés. Le 1024US bénéficie également d'une mise à niveau du fond de panier PCIe. Il prend désormais en charge trois ports x16 là où le 1023US n'en avait que deux x16, avec un seul x8.

Notre modèle de test est équipé de quatre SSD Intel P5510 3.84 PCIe Gen 4 NVMe, de processeurs AMD EPYC 7713 (64 cœurs) et de 512 Go de RAM DDR4. Pour le démarrage, nous avons utilisé un SATADOM de 64 Go.

Spécifications du Supermicro 1024US-TRT

Processeur/Jeu de puces
CPU
  • Processeurs doubles AMD EPYC 7003/7002 Series
    (La prise en charge du processeur de la série 7003 nécessite la version 2.0 ou ultérieure du BIOS)
  • Prise SP3
  • Prend en charge le processeur TDP jusqu'à 280 W*
Noyaux
Jeu de puces
Mémoire système
Capacité mémoire
  • 32 emplacements DIMM
  • Prend en charge jusqu'à 8 To de SDRAM ECC DDR4 3200 MHz enregistrée
  • Bus mémoire à 8 canaux
Type de mémoire
  • DDR4 3200 MHz enregistrés ECC, 288 broches plaquées or DIMM
Tailles DIMM
  • 4 Go, 8 Go, 16 Go, 32 Go, 64 Go, 128 Go, 256 Go
Tension de mémoire
Détection d'erreur
  • Corrige les erreurs sur un seul bit
  • Détecte les erreurs sur deux bits (à l'aide de la mémoire ECC)
Appareils embarqués
VGA
Emplacements d'extension
1U
  • 2 emplacements PCI-E 4.0 x16 (FH/HL 9.5″)
  • 1 emplacement PCI-E 4.0 x16 (LP)
  • 1 PCI-E 4.0 x16 (emplacement LP propriétaire interne)
Entrée sortie
SATA
LAN
  • Deux ports LAN 10GBase-T via Intel® X710-AT2
  • 1 port LAN IPMI dédié RJ45
USB
  • 3 ports USB 3.0 (2 à l'arrière + 1 de type A)
VGA
SAS
  • Prise en charge de 4 ports SAS3 via le kit SAS en option
NVMe
  • 4 Prise en charge NVMe via le plateau de lecteur en option
Autres
  • 1 port COM (arrière)
  • 2 connecteurs d'alimentation SATA DOM
  • En-tête TPM 1.2
BIOS système
Type de BIOS
  • AMI 128Mb SPI Flash EEPROM
Fonctionnalités du BIOS
  • Plug and Play (PnP)
  • DMI 2.3
  • PCI 2.2
  • ACPI 5.1
  • Prise en charge du clavier USB
  • SMBIOS 3.1.1
Châssis
Facteur de forme
Modèle
Dimensions
Hauteur
Largeur
Profondeur
Poids
  • Poids net : 26 lb (11,8 kg)
  • Poids brut : 41 lb (18,6 kg)
Panneau avant
Boutons
  • Bouton marche/arrêt
  • Bouton de réinitialisation du système
LED
  • DEL d'alimentation
  • LED d'activité du disque dur
  • 2x LED d'activité réseau
  • LED de surchauffe du système / LED de panne de ventilateur /
    LED UID
Baies de lecteur
Échange à chaud
  • 4 baies de lecteur SATA3 3,5" remplaçables à chaud
Fond de panier
Fond de panier de disque dur
  • Prend en charge 4 disques durs SATA3 ou 4 NVMe ou 4 SAS3
Système de refroidissement
Ventilateurs
  • 8 ventilateurs PWM robustes avec contrôle optimal de la vitesse du ventilateur
Enveloppe d'air
Source de courant
Alimentations redondantes 1000 W avec PMBus
Puissance de sortie totale
Dimension
(L x H x L)
Contribution
  • 100-127Vac / 9.8 – 7A / 50-60Hz
  • 200-240Vac / 7 – 5A / 50-60Hz
  • 200-240Vdc / 7 – 5A (pour CCC uniquement)
+12V
  • Max : 66,7 A / Min : 0 A (100-127 Vca)
  • Max : 83A / Min : 0A (200-240Vac)
  • Max : 83A / Min : 0A (200-240Vdc)
12Vsb
Le type de sortie
  • 25 paires de connecteurs en or
Attestation Niveau de titane
Surveillance de la santé du PC
CPU
  • Surveille les tensions du cœur du processeur, +12V, +3,3V, +5V, +5V en veille, 3,3V en veille, VBAT
  • Régulateur de tension de commutation CPU
VENTILATEUR
  • Surveillance du tachymètre d'état jusqu'à 8 ventilateurs
  • Jusqu'à huit connecteurs de ventilateur à 4 broches
  • Moniteur d'état pour le contrôle de la vitesse
  • Connecteurs de ventilateur à modulation de largeur d'impulsion (PWM)
Température
  • Surveillance de l'environnement CPU et châssis
  • Prise en charge du déclenchement thermique du processeur
  • Contrôle thermique pour 8x connecteurs de ventilateur
  • Logique de détection de température I²C
LED
  • Voyant de surchauffe CPU/système
Autres caractéristiques
  • Détection d'intrusion dans le châssis
  • En-tête d'intrusion dans le châssis
Environnement d'exploitation / Conformité
RoHS
Spécifications environnementales
  • Température de fonctionnement :
    10 °C à 35 °C (50 °F à 95 °F)
  • Température hors fonctionnement :
    -40°C à 70°C (-40°F à 158°F)
  • Humidité relative de fonctionnement :
    8% à 90% (sans condensation)
  • Humidité relative hors fonctionnement :
    5% à 95% (sans condensation)

Conception et fabrication du Supermicro 1024US-TRT

Le 1024US-TRT utilise une conception de système de rail sans outil comme la plupart des autres systèmes Supermicro. Nous n'avons eu aucun mal à monter le système, car chaque extrémité du rail est équipée de chevilles carrées qui s'insèrent facilement dans le rack.

Le panneau de commande est situé sur le côté droit du panneau avant et se compose d'un bouton marche/arrêt, d'un bouton de réinitialisation et de six voyants d'état : alimentation, disque dur, 2x NIC, état des informations et indicateurs UID. Les quatre baies 3,5 pouces remplaçables à chaud pour les disques SATA, NVME et SAS occupent le reste de l'espace du panneau avant et longent le bas. Vous pouvez également ajouter un lecteur optique à droite de l'étiquette de service/actif si nécessaire.

Supermicro 1024US-TRT arrière

Toute la connectivité est située sur le panneau arrière du châssis, en plus des modules d'alimentation redondants. De gauche à droite se trouvent deux ports 10GBase-T, deux ports USB 3.0, un port LAN dédié pour IPMI, un port série, un indicateur et un bouton UID (qui basculent les indicateurs UID), un port VGA et trois emplacements d'extension PCI x16 (un emplacement PCI-E bas profil et deux emplacements PCI-E pleine hauteur, longueur 9,5").

DRAM Supermicro 1024US-TRT

Pour accéder aux composants internes de la carte mère H12DSU-iN, retirez simplement le capot supérieur en appuyant sur les deux boutons de déverrouillage puis en faisant glisser le capot (en poussant vers l'arrière du serveur). Comme les serveurs de la gamme A+, le 1024US-TRT a une conception intelligemment agencée avec beaucoup d'espace pour le flux d'air.

À l'avant, vous verrez les huit ventilateurs PWM robustes (avec contrôle optimal de la vitesse des ventilateurs), qui aident à maintenir le fonctionnement du système en douceur. À côté des ventilateurs du système se trouvent les 32 DIMM, qui prennent en charge jusqu'à DDR4 3200 MHz ECC enregistré de RAM et entourent les deux processeurs de la série EPYC 7200 (le processeur de la série 7003 nécessite une mise à jour du BIOS version 2.0 ou plus récente pour une prise en charge directe). Vers l'arrière de la carte mère se trouvent les blocs d'alimentation redondants de niveau titane 800W/1000W.

Performances Supermicro 1024US-TRT

Configuration Supermicro 1024U-TRT :

  • SSD Intel P5510 3.84 PCIe Gen 4 NVMe
  • Processeur AMD EPYC 7713 (64 cœurs)
  • 512 Go de RAM DDR4
  • Démarrage SATADOM 64 Go

Performances du serveur SQL

Le protocole de test OLTP Microsoft SQL Server de StorageReview utilise la version actuelle du Benchmark C (TPC-C) du Transaction Processing Performance Council, un benchmark de traitement des transactions en ligne qui simule les activités trouvées dans des environnements applicatifs complexes. Le benchmark TPC-C est plus proche que les benchmarks de performances synthétiques pour évaluer les performances et les goulots d'étranglement de l'infrastructure de stockage dans les environnements de base de données.

Chaque VM SQL Server est configurée avec deux vDisks : 100 Go de volume pour le démarrage et un volume de 500 Go pour la base de données et les fichiers journaux. Du point de vue des ressources système, nous avons configuré chaque machine virtuelle avec 16 vCPU, 64 Go de DRAM et avons tiré parti du contrôleur LSI Logic SAS SCSI. Alors que nos charges de travail Sysbench testées auparavant saturaient la plate-forme en termes d'E/S de stockage et de capacité, le test SQL recherche les performances de latence.

Configuration de test SQL Server (par VM)

  • Windows Server 2012 R2
  • Empreinte de stockage : 600 Go alloués, 500 Go utilisés
  • Serveur SQL 2014
    • Taille de la base de données : échelle de 1 500
    • Charge de client virtuel : 15 000
    • Tampon RAM : 48 Go
    • 2,5 heures de préconditionnement
    • Période d'échantillonnage de 30 minutes

Pour la latence moyenne de SQL Server, le Supermicro 1024US-TRT a vu une moyenne de 1,5 ms avec 8 VM.

Serveur SQL Supermicro 1024US-TRT

Performances de Sysbench MySQL

Notre premier benchmark d'application de stockage local consiste en une base de données OLTP Percona MySQL mesurée via SysBench. Ce test mesure le TPS moyen (transactions par seconde), la latence moyenne et la latence moyenne au 99e centile également.

Chaque VM Sysbench est configurée avec trois vDisks : un pour le démarrage (~92 Go), un avec la base de données prédéfinie (~447 Go) et le troisième pour la base de données testée (270 Go). Du point de vue des ressources système, nous avons configuré chaque machine virtuelle avec 16 vCPU, 60 Go de DRAM et avons tiré parti du contrôleur LSI Logic SAS SCSI.

Configuration de test Sysbench (par VM)

  • CentOS 6.3 64 bits
  • Percona XtraDB 5.5.30-rel30.1
    • Taille de la base de données : 10 000 000
    • Fils de base de données : 32
    • Tampon RAM : 24 Go
    • 2 heures de préconditionnement de 32 fils
    • 1 heure 32 fils

Avec l'OLTP Sysbench, nous avons enregistré un score global de 23 208 TPS pour 8 VM et de 29 832 TPS pour 16 VM.Supermicro 1024US-TRT Sysbench tps

Avec la latence moyenne de Sysbench, nous avons constaté des scores cumulés de 11,03 ms pour 8 VM et de 17,16 ms pour 16 VM.

Latence moyenne Supermicro 1024US-TRT Sysbench

Pour notre latence du pire des cas (99e centile), le serveur Supermicro avait des scores agrégés de 19,41 ms pour 8 VM et de 31,67 ms pour 16 VM.Supermicro 1024US-TRT Sysbench 99e

Analyse de la charge de travail VDBench

Lorsqu'il s'agit d'évaluer les baies de stockage, les tests d'application sont les meilleurs, et les tests synthétiques arrivent en deuxième position. Bien qu'ils ne représentent pas parfaitement les charges de travail réelles, les tests synthétiques aident à définir les périphériques de stockage de référence avec un facteur de répétabilité qui facilite la comparaison entre les solutions concurrentes.

Ces charges de travail offrent une gamme de profils de test différents allant des tests « aux quatre coins », aux tests de taille de transfert de base de données communs, ainsi que des captures de trace à partir de différents environnements VDI. Tous ces tests s'appuient sur le générateur de charge de travail vdBench commun, avec un moteur de script pour automatiser et capturer les résultats sur un grand cluster de test de calcul. Cela nous permet de répéter les mêmes charges de travail sur une large gamme de périphériques de stockage, y compris les baies flash et les périphériques de stockage individuels.

Profils :

  • Lecture aléatoire 4K : 100 % de lecture, 128 thèmes, 0 à 120 % de débit
  • Écriture aléatoire 4K : 100 % d'écriture, 128 thèmes, 0 à 120 % de débit
  • Lecture séquentielle 64K : 100 % de lecture, 32 threads, 0-120 % de débit
  • Écriture séquentielle de 64 K : 100 % d'écriture, 16 threads, 0 à 120 % de débit
  • Base de données synthétique : SQL et Oracle
  • Traces de clone complet et de clone lié VDI

En regardant la lecture 4K aléatoire, le Supermicro 1024US-TRT a enregistré une latence inférieure à la milliseconde tout au long du test, commençant à 283 023 IOPS à 75,2 s, puis culminant à 2 843 723 IOPS avec une latence de 640,4 s.

Pour l'écriture aléatoire 4K, le serveur a commencé 184 623 IOPS avec 23 s. Il a montré une latence très stable tout au long, jusqu'à ce qu'il atteigne environ 1,6 million d'IOPS, où il a finalement atteint un pic et culminé à 1,72 million d'IOPS à 990,4 s. Vous remarquerez également une légère baisse des performances et de la latence à la toute fin.

Viennent ensuite les charges de travail séquentielles. Pour une lecture séquentielle de 64 Ko, le serveur Supermicro a commencé à 39 459 IOPS (4,92 Go/s) avec une latence de 252,8 s, puis a culminé à 391 527 IOPS ou 24,2 Go/s avec une latence de 643,9 s. Voir près de 25 Go/s à partir de quatre SSD est assez simple et constitue un gros avantage de ce que PCIe Gen4 apporte à la table.

En écriture séquentielle de 64K, le 1024US-TRT a montré une latence inférieure à la milliseconde jusqu'à ce qu'il s'approche de la barre des 120K IOPS. Il a ensuite culminé à 125 819 IOPS (ou 7,86 Go/s) avec 1 719 s de latence avant de subir un coup dur en termes de performances à la toute fin.

Notre prochaine série de tests concerne nos charges de travail SQL : SQL, SQL 90-10 et SQL 80-20. À partir de SQL, le 1024US-TRT a culminé à 892 689 IOPS avec une latence de 142,5 s.

Pour SQL 90-10, le serveur Supermicro a démarré à environ 94 000 IOPS avec une latence de seulement 78,8 s, tout en culminant à 975 102 IOPS avec une latence de 130,1 s.

Dans SQL 80-20, le 1024US-TRT a culminé à 918K IOPS avec une latence de 138μs.

Viennent ensuite nos charges de travail Oracle : Oracle, Oracle 90-10 et Oracle 80-20. En commençant par Oracle, le 1024US-TRT a commencé à 73,4 s tout en culminant à 966 601 IOPS avec 128,2 s de latence avant de subir une légère baisse de performances à la toute fin.

En regardant Oracle 90-10, le serveur Supermicro a commencé à 82 203 IOPS avec une latence de 74,9 s tout en culminant à 836 000 IOPS avec 104,3 s de latence.

Avec Oracle 80-20, le 1024US-TRT a commencé à 60 321 IOPS et une latence de 107,2 μs, tout en culminant à 615 507 IOPS et une latence de 141,6 s.

Ensuite, nous sommes passés à notre test de clone VDI, complet et lié. Pour le démarrage VDI Full Clone (FC), le Supermicro 1024US-TRT a culminé à 738 270 IOPS avec une latence de 172,5 s avant de subir un léger impact sur les performances à la toute fin.

En regardant la connexion initiale VDI FC, le serveur Supermicro a démarré à 39 100 IOPS et une latence de 72,1 s tout en culminant à 389 068 IOPS avec une latence de 243,9 s.

La connexion du lundi VDI FC a vu le serveur démarrer à 36 000 IOPS et une latence de 93,6 s tout en culminant à 361 000 IOPS à 160 s.

Pour le démarrage VDI Linked Clone (LC), le serveur Supermicro a commencé à 30 496 IOPS avec une latence de 157,2 μs et a culminé à 300 452 IOPS à 201 μs.

En regardant la connexion initiale VDI LC, le 1024US-TRT a commencé à 20 185 IOPS avec une latence de 105,6 s, puis a culminé à 195 871 IOPS avec 145,4 μs.

Enfin, VDI LC Monday Login a démarré à 25 500 IOPS et une latence de 111,4 s tout en culminant à 259 817 IOPS à 212,4 s (avant de subir un léger impact sur les performances à la toute fin).

Conclusion

Le Supermicro SuperStorage 1024US-TRT est un serveur très impressionnant conçu pour exceller dans les cas d'utilisation de calcul denses. Pour ce faire, le serveur peut être équipé d'une gamme de composants axés sur les performances, y compris des processeurs AMD EPYC 7003 à double socket, une SDRAM DDR4 3200MHz enregistrée ECC de 8 To via ses 32 emplacements DIMM et quatre lecteurs NVMe/SAS/SATA via ses quatre baies de 3,5 pouces.

Le 1024US-TRT peut également être équipé de cartes PCIe Gen4 via les emplacements d'extension sur le panneau arrière (un emplacement à profil bas et deux emplacements pleine hauteur de 9,5 pouces). Pour la mise en réseau, le 1023US-TR4 dispose de deux ports LAN 10GBase-T et d'un port LAN IPMI dédié RJ45.

Fonction Supermicro 1024US-TRT

En regardant d'abord notre résultat d'analyse de la charge de travail des applications, nous avons enregistré un total de 1,5 ms pour la latence moyenne de SQL Server. Avec Sysbench, nous avons vu des scores agrégés transactionnels de 23 208 TPS pour 8 VM et 29 832 TPS pour 16 VM, tandis que la latence moyenne nous a donné des scores agrégés de 11,03 ms pour 8 VM et 17,16 ms pour 16 VM. Enfin, le pire des cas a enregistré 19,41 ms pour 8 VM et 31,67 ms pour 16 VM.

Avec notre analyse de charge de travail VDBench, le serveur était équipé de quatre SSD Intel P5510 3.84 PCIe Gen 4 NVMe, spécialement conçus pour les charges de travail des centres de données et les environnements similaires. Ici, le Supermicro 1024US-TRT a montré des résultats assez impressionnants avec des points culminants qui incluent 2,8 millions d'IOPS pour la lecture 4K, 1,6 million d'IOPS pour l'écriture 4K, 24,2 Go/s pour la lecture séquentielle 64k et 7,86 Go/s pour l'écriture séquentielle 64k.

Avec nos charges de travail SQL, le serveur Supermicro a connu des pics de 892 689 IOPS, 975 102 IOPS pour 90-10 et 918 000 IOPS pour 80-20. Avec Oracle, nous avons enregistré des pics de 966 601 IOPS, 836 000 IOPS avec 90-10 et 615 507 IOPS pour 80-20. Le 1024US-TRT a également continué à nous montrer d'excellents chiffres de performance lors de notre test de clone VDI. Pour Full Clone, le serveur Supermicro a enregistré des pics de 738 270 IOPS au démarrage, 389 068 IOPS lors de la connexion initiale et 361 000 IOPS pour la connexion du lundi. Pour Linked Clone, nous avons enregistré 300 452 IOPS pour le démarrage, 195 871 IOPS pour la connexion initiale et 259 817 IOPS pour la connexion lundi.

Le Supermicro 1024US-TRT nous a montré de grandes performances et une tonne de flexibilité pour un serveur 1U lors de nos tests. Vous avez peut-être remarqué que les résultats étaient très similaires à ceux du 1023-TR4 ; cependant, le 1024-TRT livrait ces chiffres avec des cœurs à vitesse d'horloge inférieure. Donc, si vous recherchez de meilleures performances, vous les trouverez certainement en équipant le serveur de modèles AMD Milan (EPYC 7003) haut de gamme. Cela dit, cela nous démontre clairement que la progression des nouveaux processeurs d'AMD semble plutôt bonne étant donné qu'ils offrent les mêmes performances que les modèles Rome haut de gamme (EPYC 7002).

Bien que 1024US-TRT offre une quantité décente de stockage avec des disques SSD ou HDD NVMe haute capacité, ceux qui recherchent une solution plus dense devraient rechercher les options plus larges de Supermicro. Dans l'ensemble, cependant, le serveur Supermicro tire pleinement parti de sa nouvelle technologie et fournira certainement les performances nécessaires dans une gamme d'environnements d'entreprise et de PME.

Page produit Supermicro 1024US-TRT

S'engager avec StorageReview

Bulletin | YouTube | LinkedIn | Instagram | Twitter | Facebook | TikTok | Flux RSS

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.