Raspberry Pi Print-Server Part 2 – Configuration du serveur et du client – liquidon.net – Bien choisir son serveur d impression

Pour ce projet de serveur d'impression autonome basé sur Raspberry Pi, je vais utiliser ma propre configuration avec CUPS + IPP comme exemple pour imprimer des documents (la configuration SAMBA est au bas de ce texte, fournissant un exemple si le service de fichiers est également un sur le même serveur.)

Dans cet article, je suppose que vous exécutez Raspbian sur votre système Raspberry Pi, mais des instructions similaires fonctionneront pour d'autres distributions linux / rpi.

Étape 1 – Configuration initiale

Nous devons attribuer au rPi une adresse IP statique, soit via le routeur, soit sur le rPi. L'adresse IP fixe ne doit pas être une adresse attribuée par le routeur à d'autres clients DHCP. Si le routeur résidant à 192.168.0.1 distribue une plage d'adresses de 192.168.0.100 à 192.168.0.254 aux clients DHCP sur le réseau, modifiez le fichier / etc / network / interfaces:

# / etc / network / interfaces
auto lo
iface lo inet loopback
iface eth0 inet statique
adresse 192.168.0.240
masque de réseau 255.255.255.0
passerelle 192.168.0.1
allow-hotplug wlan0
iface wlan0 inet manuel
wpa-roam /etc/wpa_supplicant/wpa_supplicant.conf

Pour que le système résout les URL communes en adresses Internet, nous devons spécifier un serveur de noms DNS. Dans certains cas, le routeur peut agir comme un serveur DNS.

Éditer /etc/resolv.conf et ajouter
serveur de noms 192.168.0.1

Pour les autres paramètres système de base, appelez sudo raspi-config (c'est-à-dire comme étendre le système de fichiers, renommer le rPi et SSH). Putty est idéal à utiliser pour configurer à distance le serveur à partir d'un nœud Windows.

Ensuite, exécutez
sudo apt-get update && sudo apt-get upgrade
pour mettre à jour le logiciel de votre système rPi.

Et changer le mot de passe par défaut de «framboise» avec
passwd

Étape 2 – Installation de CUPS

sudo apt-get install cups (s'il n'est pas présent)

Après l'installation, CUPS s'exécute en tant que service système et fournit une interface de gestion sur le système local.

Ensuite, nous ajoutons l'utilisateur pi au groupe lpadmin, afin qu'il puisse accéder aux fonctions administratives de CUPS:
sudo usermod -a -G lpadmin pi
redémarrage des coupes de service sudo

L’installation de notre imprimante se fait via le menu d’administration de l’interface Web CUPS, bouton «Ajouter une imprimante», à https://192.168.0.240:631/admin d'un client. Nous pouvons utiliser le compte utilisateur pi configuré précédemment. Si l'imprimante elle-même (ici, le Canon MG5150) est connectée via USB et allumée, CUPS la détecte et l'affiche automatiquement. Sélectionnez le Canon MG5150, puis appuyez sur Suivant. Nous pouvons maintenant entrer une description de l'appareil et partager l'imprimante sur le réseau. À l'étape suivante, sélectionnez le pilote supérieur Canon MG5100 – CUPS + Gutenprint v5.2.10 (fr). Un clic sur Ajouter une imprimante nous ramène aux paramètres par défaut, où nous n'avons généralement pas besoin de changer quoi que ce soit.

Si tout se passe bien, l'imprimante est alors disponible via CUPS. Un clic sur le lien Canon_MG5150 nous montre l'imprimante, et nous pouvons sélectionner Imprimer la page de test dans la sélection en haut à gauche pour vérifier si l'appareil fonctionne comme souhaité.

(Dans ma configuration, j'ai dû spécifier la source du papier dans la «  cassette '' au bas de l'imprimante, car il essayait d'alimenter le papier depuis le backloader (pour ces papiers épais) avec la «  commutation automatique de la source de papier '', et le l’imprimante me disait cryptiquement qu’il n’y avait pas de papier. Assez logiquement!)

Redémarrez CUPS: redémarrage des coupes de service sudo

cups001 "width =" 1130 "height =" 502 "srcset =" https://liquidon.net/blog/media/2016/08/cups001.jpg 1130w, https://liquidon.net/blog/media/2016/ 08 / cups001-300x133.jpg 300w, https://liquidon.net/blog/media/2016/08/cups001-768x341.jpg 768w, https://liquidon.net/blog/media/2016/08/cups001- 1024x455.jpg 1024w "tailles =" (largeur max: 1130px) 100vw, 1130px "/></p>
<p><img loading=

cups005

cups004

cups003

cups002

Impression depuis Linux

Le client doit trouver automatiquement l'imprimante car nous avons activé les services appropriés pour le réseau local à l'étape précédente. Sinon, nous devons configurer CUPS localement (http://127.0.0.1:631/admin), appuyez sur "Ajouter une imprimante" et pointez-le sur notre serveur d'impression:
http: // HÔTE: 631 / printers / Printer_Name
Dans mon cas, c'était http://192.168.0.240:631/printers/Canon_MG5100

Le service peut avoir besoin d'être redémarré sudo service cups start

Une fois que nous avons terminé les étapes de l'assistant d'ajout d'impression, assurez-vous d'exécuter un test d'impression pour vous assurer que l'imprimante est en train d'imprimer. Il en va de même pour chaque client.

CUPS peut être configuré pour s'exécuter sans spouleur local et envoyer toutes les tâches à un seul serveur. Cependant, si ce serveur tombe en panne, toutes les impressions seront désactivées. Le serveur par défaut est normalement le système local («localhost»). Pour remplacer le serveur par défaut, créez un fichier nommé /etc/cups/client.conf avec une ligne comme suit:
Serveur ServerName

Le nom du serveur peut être le nom d'hôte ou l'adresse IP du serveur par défaut. Si le serveur n'utilise pas le port IPP par défaut (631), vous pouvez ajouter le numéro de port à la fin comme ceci:
ServerName server: port

Impression depuis Windows

Assurez-vous que le client IPP est activé:
Allez dans le Panneau de configuration -> Programmes, sélectionnez "Activer ou désactiver des fonctionnalités Windows"
Dans la boîte de dialogue des fonctionnalités, faites défiler jusqu'à «Services d'impression et de documentation». Vérifier «Client d'impression Internet». Redémarrez.

Ou via la ligne de commande avec des droits élevés:
Pour obtenir les noms des fonctionnalités: fonctions dism / online / get
Pour activer IPP: dism / online / enable-feature / featurename: Printing-Foundation-InternetPrinting-Client

Dans le gestionnaire d'imprimante, cliquez sur Ajouter une imprimante, puis Ajouter une imprimante réseau, sans fil ou Bluetooth
Ignorer la détection, passer à la suite
La boîte de dialogue suivante, "Saisissez un nom d'hôte ou une adresse IP pour l'imprimante", dans la zone du milieu, où il est indiqué Hostname ou IP address, utilisez ce qui suit: http: // HOST: 631 / printers / Printer_Name
Pointez la configuration vers les pilotes, si demandé, et redémarrez.

201608_win000 "width =" 654 "height =" 333 "srcset =" https://liquidon.net/blog/media/2016/08/201608_win000.jpg 654w, https://liquidon.net/blog/media/2016/ 08 / 201608_win000-300x153.jpg 300w "tailles =" (largeur max: 654px) 100vw, 654px "/></p>
<p>(Si cela ne fonctionne pas ou si le client fonctionne sur win8:<br />Accédez à HKEY_CURRENT_USER  Printers  Settings<br />Ajoutez une entrée DWORD avec le nom PreferredConnection et la valeur 0)<br />Redémarrez.</p>
<h3><span class=Impression depuis Android

Android ne prend pas en charge l'impression directe, nous nous retrouvons donc avec une autre application.

D'après ce que j'ai trouvé jusqu'à présent, il n'y en a qu'un seul sans publicité, facile à configurer et pas trop gros: imprimons Droid (BlackSpruce). Vous pouvez imprimer directement à partir de l'application ou imprimer avec Let’s Print Droid via les options de partage communes dans d'autres applications.

201608_and000 "width =" 628 "height =" 330 "srcset =" https://liquidon.net/blog/media/2016/08/201608_and000.jpg 628w, https://liquidon.net/blog/media/2016/ 08 / 201608_and000-300x158.jpg 300w "tailles =" (largeur max: 628px) 100vw, 628px "/></p>
<p>Dans Google Play, recherchez et installez «Imprimons Droid». Utilisez le même que celui utilisé sous Windows: http: // HOST: 631 / printers / Printer_Name</p>
<p>Voici ce que j'utilise:<br />Nom de l'imprimante: <em>Canon_MG5100</em><br />Protocole: <em>Serveur d'impression IPP / CUPS</em><br />Adresse IP: <em>192.168.0.240</em><br />Numéro de port: <em>631</em><br />Nom de file d'attente / partage / dir: <em>/ imprimantes / Canon_MG5100</em><br />Langage de description de page: <em>PS – Postscript</em></p>
<h3><span class=Impression via Samba?

Maintenant, nous entrons dans les écrous et les boulons de la configuration de notre serveur d'impression et de fichiers. Voici comment partager les imprimantes pour que tout le monde puisse les utiliser. Tout d'abord, entrez sudo nano /etc/samba/smb.conf. Une fois le fichier ouvert, recherchez ces deux sections:

[printers]
comment = Toutes les imprimantes
navigable = non
chemin = / var / spool / samba
imprimable = oui
invité ok = non
lecture seule = oui
créer un masque = 0700

La première section est l'entrée de base pour le partage d'imprimantes avec Samba. Décomposons ceci:

[printers]: Nom de la directive.
comment = All Printers: le commentaire lisible par l'homme.
Browseable = no: Ceci contrôle si ce partage est vu dans la liste des partages disponibles dans une vue Internet et dans la liste de navigation. Définissez ce paramètre sur «oui» pour que les utilisateurs puissent voir les imprimantes répertoriées.
path = / var / spool / samba: chemin vers le spouleur d'imprimante.
printable = yes: réglez sur «yes» pour permettre aux utilisateurs d'imprimer.
invité ok = non: réglez sur «oui» pour permettre aux utilisateurs invités (n'importe qui) d'imprimer sur l'imprimante.
lecture seule = oui: si la valeur est "non", les utilisateurs pourront créer et modifier des fichiers dans le répertoire du service.
create mask = 0700: comment les autorisations de «création de fichier» sont gérées.
Pour un serveur d'impression qui va permettre à tous les utilisateurs (invités) d'imprimer sur les imprimantes CUPS configurées, la seule chose que vous devez modifier dans la section ci-dessus est les entrées «navigable» et «invité ok».

La deuxième section d'impression illustrée ci-dessous doit inclure tous les pilotes Windows nécessaires pour le téléchargement vers les clients.
[print$]
comment = Pilotes d'imprimante
path = / var / lib / samba / printers
navigable = oui
lecture seule = oui
invité ok = non

La section ci-dessus devrait être correcte, mais il peut y avoir un problème en fonction de votre configuration: vous devez copier tous les fichiers de pilote dans le répertoire configuré ci-dessus (dans l'exemple, il s'agit de / var / lib / samba / printers /). Si vous ne définissez pas «invité ok» sur «oui», les utilisateurs devront peut-être avoir un nom d'utilisateur et un mot de passe Samba pour accéder aux fichiers nécessaires. Si vous ne pouvez pas ouvrir ce répertoire à tout le monde (en définissant «guest ok» sur «yes»), vous devrez peut-être ajouter des utilisateurs à Samba à l'aide de l'outil smbpasswd. Si vous avez beaucoup d'utilisateurs, il peut être préférable d'ouvrir les vannes. Nous pouvons être en sécurité et héberger ces fichiers dans un emplacement tel que / opt / printdrivers /, puis définir "guest ok" sur "oui".

N'oublions pas cela sous [global]:
désactiver netbios = oui
ports smb = 445

Après avoir effectué les modifications dans le fichier smb.conf, nous devons redémarrer Samba avec la commande
redémarrage samba du service sudo

Laisser un commentaire