Serveur d'impression

Partagez une imprimante multifonction (avec votre Synology) – Serveur d’impression

Le 9 novembre 2019 - 4 minutes de lecture

Ainsi, récemment, nous avons décidé d’utiliser véritablement plusieurs ordinateurs différents à la maison. La partie amusante est que nous souhaitons partager les mêmes périphériques (comme l’imprimante multifonction (ici, en tant que HP PhotoSmart B109a), avec un système d’exploitation différent (pour l’instant, Linux et Windows). Voyons comment notre Synology a sauvé la journée.

Le Synology NAS incorporant un système Linux, nous devrions donc pouvoir exécuter la plupart des applications, dans la mesure où nous pouvons le déployer / le compiler. Mais, parce que les membres de Synology veulent nous faciliter la vie, ils ont fait une bonne chose: ils offrent la possibilité d’ajouter une imprimante multifonction et de la gérer. Dans la mesure du possible, le système n’intègre que certains pilotes (et logiciels – c’est-à-dire que des gobelets) et pour moi, même si l’imprimante est entièrement détectée, seuls les services d’impression seront partagés sur le réseau. Je devais donc terminer la configuration. Premièrement, je dois pouvoir étendre le système avec un nouveau package. Comme nous avons un DS1515 + récent, nous n’avons pas de système ipkg prêt à l'emploi. Mais maintenant, c'est assez bien documenté sur Internet (en anglais ou en français, par exemple). Maintenant que nous pouvons facilement installer un logiciel tiers sur la CLI, configurons SANE. Donc, en tant que racine sur le Synology:

1
2
3
ipkg installer hplip libusb libieee1284 sane-backends xinetd
echo "hpaio" >> /opt/etc/sane.d/dll.conf
echo "hpaio"> /opt/etc/sane.d/dll.d/hplip

Voyons si le Synology voit le scanner:

Ce qui devrait répondre à quelque chose comme:

1
scanner USB trouvé (fournisseur = 0x03f0 [HP], produit = 0x7a11 [Photosmart B109a-m]) à libusb: 002: 003

Puisque le NAS voit le scan, testons-le avec SANE via:

Il répondra quelque chose comme:

1
périphérique `hpaio: / usb / Photosmart_B109a-m? série = CN999750CB05C7 'est un tout-en-un Hewlett-Packard Photosmart_B109a-m

Maintenant, assurons-nous que le service est visible depuis le reste du réseau. Pour ce faire, nous devons éditer /opt/etc/xinetd.conf où nous vérifions la ligne «only_from»: elle doit correspondre à la plage d'adresses IP du réseau local. Ensuite, nous modifions /opt/etc/sane.d/saned.conf dans le même but. Nous pouvons maintenant éditer xinetd pour démarrer le service sain correctement avec le bon port, en modifiant /opt/etc/xinetd.d/sane-port:

1
2
3
4
5
6
sept
8
9
service sane-port

    port = 6566
    socket_type = stream
    attendre = non
    utilisateur = root
    groupe = racine
    serveur = / opt / sbin / saned

Lançons-le (il sera automatiquement lancé au prochain redémarrage:

1
/opt/etc/init.d/S10xinetd

Comme nous sommes performants côté serveur, concentrons-nous sur le côté client. Nous allons commencer par le client Linux, car c'est le plus simple. Je suppose que vous avez déjà installé xsane. Maintenant, nous devons simplement indiquer à Xsane où il peut trouver le scan. Nous avons donc édité /etc/sane.d/net.conf pour remplacer «# localhost» par l’IP du Synology. L’imprimante n’est qu’à quelques clics lorsque vous passez par l’interface graphique pour ajouter une imprimante réseau. Nous sommes prêts à partir. Du côté de Windows (Windows 10 ici), c’est un peu plus compliqué. Premièrement, nous allons nous concentrer sur le service d’imprimante. Pour cela, nous devrons suivre les directives de Synology. Cela activera une imprimante. Windows peut se plaindre de pilotes manquants pour un périphérique USB de stockage de masse et un périphérique inconnu, mais vous pouvez simplement les ignorer car il s'agit de la numérisation et du lecteur de cartes multiples. Pour le service de numérisation, nous devrons installer d’autres outils. En effet, Windows utilise un protocole spécifique incompatible avec sane (il peut s'agir de TWAIN, ISIS ou WIA). Mais, comme nous avons exposé le scan via sane, nous avons besoin de… sane… Logique logique absolue. Grâce à nos amis de la communauté opensource, le port existe. Pas tellement mis à jour ou maintenu, mais c’est suffisant pour être utilisé. La solution ici sera SaneWinDS. Il suffit de télécharger le programme d'installation, de suivre les instructions de l'interface graphique et de vous y rendre. Redémarrez votre Windows (après tout, il reste en tant que Windows), et maintenant vous avez une application Sane sur votre Windows que vous pouvez utiliser. L'interface utilisateur est assez archaïque, mais il devrait faire l'affaire.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.