Dans notre avis: Maximiser la valeur avec la récolte de composants – Bien choisir son serveur d impression

Alex Cummings et Arun Karottu de la société ITAD SMR Worldwide. | Photos avec la permission de SMR Worldwide

Avec des valeurs faibles pour les produits de rebut électroniques, la collecte de composants peut être une stratégie permettant de générer davantage de revenus, à la fois pour le client et pour le processeur. C'est une stratégie que notre société, SMR Worldwide, utilise dans la mesure du possible, car nous sommes en mesure de traiter une gamme beaucoup plus étendue d'actifs informatiques à différentes étapes du cycle de vie par rapport à la concurrence (SMR traite les actifs de plus de 250 catégories de produits, notamment: Plus de 27 000 références uniques) dans notre portail client SmartERP.

Dans cet article, nous exposerons quelques raisons pour lesquelles vous voudrez peut-être envisager d'extraire des composants pour les revendre, et nous donnerons quelques conseils pour bien le faire.

Nourrir l'appétit d'outre-mer

Aux États-Unis, nous disposons de certains des équipements les plus avancés sur le plan technologique et, lorsque ces actifs deviennent obsolètes ou obsolètes, un recyclage adéquat est essentiel pour créer la durabilité et une meilleure économie circulaire. Il en résulte un besoin constant de composants réutilisables dans des endroits à l'étranger qui ne disposent peut-être pas des technologies les plus récentes. Prenons l’iPhone, par exemple. En Argentine, en Australie, au Brésil et en Colombie, l'iPhone 7 détient la plus grande part de marché. L'iPhone 6 et 6S détient la plus grande part de marché dans des pays tels que l'Égypte, l'Inde, le Nigéria et les Philippines. La Corée du Sud est le seul pays où l'iPhone X détient la plus grande part de marché.

Un processeur Apple A10 Fusion peut être utilisé dans les iPad de sixième et septième générations, l'iPhone 7 et 7 Plus, ainsi que dans l'iPod Touch de septième génération. Maintenant, étant donné que l'iPhone 7 est sorti le 16 septembre 2016 et qu'il reste l'iPhone le plus largement utilisé sur le marché, il y aura un besoin de composants de remplacement pendant longtemps.

Les téléphones mobiles testés, âgés de plus de cinq générations, peuvent être revendus dans les pays en développement pour contribuer à combler le fossé technologique. Cela permet de réutiliser des téléphones cellulaires complets plutôt que de les transformer en déchets. Les circonstances sont les mêmes pour les composants: si les téléphones portables sont présents, la demande de pièces de rechange existera.

Les écrans de téléphones portables qui répondent à des normes de test rigoureuses peuvent être revendus par les fabricants pour être réutilisés dans les machines à café, les téléphones IP, les imprimantes et même les montres numériques si elles ont plus de cinq générations. Si les versions plus récentes que cinq générations, les écrans LCD sont re-commercialisés et réutilisés comme pièces de rechange pour les téléphones cellulaires.

Potentiel de profit

Les composants en bon état de fonctionnement peuvent augmenter considérablement les bénéfices. Par exemple, un bâton de RAM DDR4 16G peut être revendu cinq fois, soit 500% de plus que la valeur de rebut. Les écrans pour iPhone 7 peuvent être revendus pour environ 40 $ ou plus, tandis que, s’ils sont déchiquetés, l’écran n’a que peu, voire aucune valeur. Autre exemple, les disques durs de 1 To peuvent être revendus 4 500% de plus que la valeur de rebut s’ils sont en bon état de fonctionnement.

S'ils sont en bon état de fonctionnement, les mémoires RAM, les disques SSD et la mémoire intégrée des téléphones portables et des ordinateurs peuvent être revendus pour être utilisés dans de nouvelles cartes de circuits imprimés, de la mémoire vive et d'autres composants de mémoire. La RAM et les CPU des ordinateurs sont généralement remis en vente pour être réutilisés dans un autre ordinateur, ce qui augmente la longévité du cycle de vie de l'ordinateur et des composants.

Les batteries des téléphones portables et des ordinateurs peuvent être traitées de manière à extraire le lithium-ion et le cobalt et à les réutiliser dans de nouvelles batteries. Le problème est que seulement 5% des batteries li-ion sont recyclées chaque année aux États-Unis. Les cartes de téléphone cellulaire et d'ordinateur peuvent être remises en vente, mais ce n'est pas souvent le cas et elles sont soumises aux processus hydrométallurgiques utilisés pour récupérer les métaux tels que le cuivre, l'or, le palladium et l'argent.

Les moniteurs LCD d'ordinateurs peuvent être désassemblés et réutilisés comme écrans de télévision dans les pays en développement. Les moniteurs sont soumis à des tests rigoureux afin de s’assurer de l’absence de fissures, de meurtrissures et de pixels morts. Parmi les autres articles remarketables provenant d’ordinateurs, on trouve les pavés tactiles, les haut-parleurs, les adaptateurs secteur, les cartes graphiques, les lecteurs optiques (disquettes / DVD / CD), les dissipateurs de chaleur, les webcams, les cartes WIFI et les lecteurs d’empreintes digitales.

Les disques durs des ordinateurs et des serveurs peuvent être effacés à l’aide d’un système tel que Blancco pour l’effacement des données, puis remis en vente via les canaux de commerce électronique et de vente en gros. Ceci, bien sûr, si le client approuve la revente. Certaines grandes entreprises exigent que les disques durs soient nettoyés et démagnétisés ou déchiquetés. Dans certains cas, les trois méthodes sont utilisées.

Quand réutiliser fait sens

Une limite technologique pour les actifs est utilisée pour déterminer si un composant est remis sur le marché pour être réutilisé ou déchiqueté pour être recyclé. Les recycleurs ont souvent une ligne de coupe de très haute technologie où la plupart des actifs, y compris les téléphones portables, les ordinateurs, les articles IoT et les serveurs, sont classés en dessous de cette ligne et l'ensemble de l'actif est déchiqueté. La collecte de pièces, en revanche, crée une économie circulaire dans laquelle les composants peuvent être réutilisés plusieurs fois au lieu d'être simplement déchiquetés.

En 2018, Science Daily a publié un article de l'American Chemical Society qui regroupait huit entreprises de recyclage en Chine. Le rapport montrait que le coût total de l'exploitation des ressources vierges était 13 fois plus élevé que celui de l'exploitation des mêmes ressources à partir de produits électroniques recyclés. Aux fins de cet article, supposons qu’il en coûte 5 $ pour récolter une once d’or alors qu’il en coûterait 65 $ pour extraire la même once d’or. Ces chiffres ne sont pas représentatifs des prix actuels. Ils ne sont utilisés qu'à titre d'exemple général pour illustrer la différence de prix. Cela se traduit par des coûts de fabrication plus bas, répercutés sur les consommateurs en électronique, du fait de l’utilisation résiduelle de composants récupérés à partir de matériel informatique usagé.

Aux États-Unis, certains États appliquent des restrictions réglementaires à la récolte de pièces et à la fin de vie de certains composants. Veuillez visiter le site Web de l’EPA de votre état pour connaître les lois et règlements en vigueur concernant la récolte des pièces dans votre région.

Le désassemblage économique des dispositifs de récolte des composants aux États-Unis est tout à fait possible avec les procédures et processus appropriés en place. Un recycleur doit constamment effectuer des études de temps et mettre à jour ses procédures de démontage pour garantir l’utilisation des méthodes les plus rapides et les plus rentables. Les membres du personnel d'une chaîne de montage devraient pouvoir extraire un écran LCD d'ordinateur portable en une à deux minutes et la mémoire vive en environ deux à trois minutes. Avec les téléphones cellulaires, le retrait de l’écran LCD devrait prendre environ cinq à six minutes et la RAM environ 10 minutes.

Même avec un faible taux de chômage et des salaires en hausse, il est tout à fait possible de gagner de l’argent aux États-Unis si vous prenez les mesures appropriées pour assurer la rentabilité de votre entreprise.

Arun Karottu est cofondateur et directeur des technologies et Alex Cummings est spécialiste en marketing chez SMR Worldwide.

Plus d'histoires sur la rénovation / réutilisation

MRP

Dans notre avis: Maximiser la valeur avec la récolte de composants – Bien choisir son serveur d impression
4.9 (98%) 32 votes