Serveur d'impression

Mise en œuvre du clustering avec basculement et de l'équilibrage de la charge réseau sous Windows Server 2008 R2 – Bien choisir son serveur d impression

Le 21 septembre 2019 - 15 minutes de lecture

Dans cet article, nous allons discuter de 2 nouvelles fonctionnalités fournies par Windows Server 2008 dans sa version R2.

La première partie détaillera la fonctionnalité de redondance connue sous le nom de Clustering avec basculement(Clustering avec basculement en français) dont l'objectif principal est de permettre la continuité du service et des applications en cas de défaillance matérielle ou logicielle.

La deuxième partie détaillera la nouvelle fonctionnalité du Équilibrage de la charge réseau (Équilibrer la charge du réseau en français) une fonctionnalité qui partagera des ressources dédiées à des services et à des applications sur le réseau, réduisant ainsi les coûts et l’inactivité des serveurs secondaires.

Il est d'abord nécessaire d'avoir des serveurs sous Windows Server 2008 R2 Enterprise(ou Centre de données/ Itanium) parce que les autres versions ne supportent pas cette option.

Parmi les nouvelles fonctionnalités de Windows Server 2008 R2, le Clustering avec basculement est l’un des plus intéressants pour les entreprises, anciennement appelé Cluster haute disponibilité sûr Windows Server 2003, son principal utilitaire est d’assurer la redondance sur les serveurs en cas de panne sans intervention d’un technicien.

Les éléments de redondance utilisés sont:

– Une mise en miroir des disques en cas de défaillance physique

– Un réseau redondant, pour éviter toute panne du réseau en cas de panne

– Redondance sur les espaces de stockage réseau, pour éviter les pertes de données et les coupures de liens sur ces espaces

– Redondance sur les blocs d'alimentation pour éviter les pertes causées par des coupures de courant ou des dommages électriques

La nouveauté apportée par la nouvelle version réside dans la simplification de son déploiement, de sa configuration, de son administration et de son support.

Remarque: Il est possible de configurer jusqu'à 16 serveurs de FC (8 sur le Itanium).

à. Prérequis et validation du matériel

Outre les conditions préalables nécessaires à l’installation de Windows Server 2008 R2, il est nécessaire de respecter les prérequis matériels suivants:

compatibilité: Afin d'éviter les erreurs de compatibilité des composants, les serveurs doivent disposer d'un matériel équivalent. Il est sage de vérifier auprès de votre fournisseur si votre équipement est certifié pour Windows Server 2008 R2.

réseau: Le câblage du réseau doit être marqué comme " Certifié pour Windows Server 2008 R2".

espace de rangement: Contrôleurs de stockage en SASCSIdoivent être identiques et avoir la même version de firmware.

espace de rangement: Contrôleurs de stockage en iSCSIdevrait être identique et il est conseillé d'utiliser des réseaux Gigabit Ethernet.

Disques durs: Les disques durs qui seront utilisés pour FC doit être formaté en NTFS En statique et le réseau qui connectera les serveurs ne doit pas contenir de zones de panne.

Remarque: Il est possible de mettre une place FC sur le NAS aussi longtemps que vous vérifiez auprès de votre fournisseur si votre matériel est compatible avec Windows Server 2008 RC2.

La configuration logicielle requise est la suivante:

réseaux: Les configurations des contrôleurs de réseau doivent être identiques (Mode duplex, contrôle de flux et type de support)

DNS: Tous les serveurs doivent utiliser DNS (la version dynamique est utilisable).

Active Directory: Les serveurs doivent être dans le même Active Directory.

Contrôleurs de domaine: Les serveurs doivent tous être des serveurs membres.

Compte d'utilisateur:Un compte avec des droits d'administrateur doit être utilisé (bien qu'il ne soit pas nécessaire que le compte soit administrateur du domaine)

Une fois ces conditions préalables remplies, il est nécessaire de configurer notre architecture pour notre grappe.

b. Architecture de cluster

le FC vise à accroître la disponibilité des applications et des services d'une entreprise. Dans le diagramme ci-dessous, 2 serveurs sont connectés à la même base de données.

Description: S:  Cours B2  Labo microsoft  Drawing1.bmp

Dans l'état initial, tout fonctionne normalement:

Le serveur 1 fournit le service aux utilisateurs et stocke les données dans la base de données.

Nous pouvons voir ici que le serveur 1 n'est plus disponible, c'est donc le serveur 2 qui prend le relais pour continuer à fournir les services (processus appelé "basculement"), garantissant ainsi un minimum d'interruptions de service aux utilisateurs. De plus, il n'y a pas de perte de données, car stocké dans la base de données

vs déployer un cluster

Une fois les conditions préalables et les validations terminées, un cluster est configuré très rapidement via l'interface de gestion de serveur.

Gestion de serveur

Ensuite, ajoutez simplement le composant:

Description: C:  Users  charlessszz  Desktop  1 Installation de la fonctionnalité de cluster de basculement  Capture1.PNG

Clustering avec basculement

Laissons ensuite la procédure, cela prend moins d’une minute, puis la fête ou nous installerons le cluster.

Pour accéder à l'interface de gestion du FC il suffit de taper dans la case de recherche du menu Début "Cluster" puis cliquez sur la seule option disponible.

La fenêtre de l'interface de gestion: Gestionnaire de cluster de basculement.

Description: C:  Users  charlessszz  Desktop  2 Création de cluster  Capture23.PNG

Interface de gestion FC

Mais avant de commencer à installer le cluster, une petite validation de la configuration est nécessaire en cliquant sur Valider la configuration …

Description: C:  Users  charlessszz  Desktop  2 Création de cluster  Capture24.PNG

Procédure de validation

Une fois que tous les tests ont été passés et que l'interface de gestion est à nouveau disponible, il suffit de créer le cluster en cliquant sur Ajouter un cluster Cela va démarrer le processus de création d'un cluster.

Tout d'abord, vous devez sélectionner les serveurs qui feront partie du cluster.

Description: C:  Users  charlessszz  Desktop  2 Création de cluster  Capture25.PNG

Sélectionnez les serveurs

Après avoir nommé notre cluster, dans notre cas ce sera mslabCluster.

Un petit résumé s'affichera pour vous permettre de vérifier les informations que vous avez saisies. Il vous suffira ensuite de lancer la procédure de création. Cela devrait prendre quelques minutes.

Une fois terminé, vous pouvez revenir à l'interface de gestion FC et vous verrez que votre nouveau cluster est en place, mais en soi, cela ne permet pas grand-chose, car il n'est pas configuré pour fournir des services de redondance.

Voici une liste non exhaustive des fonctionnalités pouvant être ajoutées après la création d'un cluster:

Serveur DHCP: Permet la redondance du serveur DHCP en cas d'échec

Serveur de fichiers: Permet la redondance des espaces de stockage en cas de panne

Serveur d'imprimante: Permet la redondance du serveur d'impression en cas de panne

Courtier en connexion Bureau à distance: Restaurer la session de bureau à distance en cas d'échec

Et de nombreuses autres fonctionnalités que je vous invite à découvrir à la page suivante:

https://technet.microsoft.com/en-us/library/cc731960.aspx

le Équilibrage de la charge réseau ou en français L'équilibrage de la charge réseau est l'une des fonctionnalités de Server 2008 R2. Il améliore l’évolutivité et la disponibilité des applications serveur telles que celles utilisées sur les serveurs Web, FTP, réseau privé virtuel. (VPN), proxy, DHCP. Cela se traduit par la possibilité d'ajuster la charge en fonction des performances de chacun de vos serveurs.

ré. Conditions préalables

La fonction d'équilibrage de la charge réseau est disponible sur toutes les distributions de Windows Server 2008 R2(Enterprise, Datacenter, Standard, Web Server ..). Il est nécessaire que le cluster de basculement utilise du matériel Certifié Windows Server 2008 pour assurer une plus grande stabilité et une assistance du service technique Microsoft en cas de problèmes.

Les prérequis logiciels sont:

réseaux: Les configurations des contrôleurs de réseau doivent être identiques (Mode duplex, contrôle de flux et type de support), l'adresse IP des serveurs doit être corrigée.

DNS: Tous les serveurs doivent utiliser DNS (la version dynamique est utilisable).

Active Directory: Les serveurs doivent être dans le même Active Directory.

Contrôleurs de domaine: Les serveurs doivent tous être des serveurs membres.

Pour effectuer les procédures suivantes au cours de l'article, vous devez être membre du groupe d'administrateurs ou administrateur de l'hôte que vous configurez.

e. En savoir plus sur le fonctionnement de NLB

Description: C:  Users  charlessszz  Desktop  archi_NLB.png

NLB peut contenir jusqu'à 32 ordinateurs

Nous verrons comment fonctionne l'équilibrage de charge sur un cluster de 2 hôtes. Dans un cluster, chaque hôte exécute une copie distincte des applications serveur souhaitées. NLBdistribue les connexions entrantes entre les hôtes actifs du cluster. L'ajout d'hôtes peut s'effectuer de manière dynamique avec une charge réseau accrue. De même, il est possible de configurer autant de fois que nécessaire le poids de la charge que chaque hôte doit traiter.

L'équilibrage de la charge réseau permet au cluster d'adresser une adresse IP globale tout en conservant des adresses IP fixes sur chacun des membres du cluster. Dans notre cas, l'adresse IP du cluster est 192.168.0.3. Si nous nous connectons au serveur Web à cette adresse, la connexion sera dirigée vers l'un des deux membres du cluster.

S'il échoue sur une application équilibrée ou s'il est déconnecté (serveur éteint pour maintenance ou panne technique), la charge est ensuite automatiquement redistribuée entre les serveurs en cours d'exécution.

En cas d'échec inattendu, toutes les connexions qui étaient sur l'ordinateur sont perdues. D'autre part, s'il est nécessaire de mettre un serveur hors ligne, il est possible de conserver les connexions actuelles. Nous allons utiliser la commande drain de vidange.

En permanence pulsations cardiaques (pulsations) sont envoyés entre les serveurs du cluster, si aucun battement de coeur échoue pendant 5 secondes, le serveur en question est considéré en échec.

Nouveautés de Server 2008 R2:

Affinité étendue: L'option scope conserve l'affinité client lorsque la configuration d'un cluster NLB est modifiée. Cette option permet également aux clients de conserver leur affinité avec un hôte de cluster même s'il n'existe aucune connexion existante active entre le client et l'hôte.

– Windows PowerShell pour les clusters NLB : Windows PowerShell est un nouvel interpréteur de ligne de commande et langage de script qui accélère l’automatisation des tâches d’administration système. Vous pouvez l'utiliser pour gérer les clusters NLB.

– Prise en charge des mises à niveau propagées. L’équilibrage de la charge réseau prend en charge les mises à niveau tournantes à partir de Windows Server 2003 vers Windows Server 2008 R2, et de Windows Server 2008 vers Windows Server 2008 R2.

Après cette présentation du long métrage Équilibrage de la charge réseau et nouvelles avec Windows Server 2008 R2, nous verrons comment l’installer et le configurer.

à.Déploiement d'un NLB

Nous verrons dans cette partie comment installer et configurer un cluster d'équilibrage de la charge réseau. Comme beaucoup de fonctionnalités de Windows Server 2008 R2, NLB s’installe et peut être réglé facilement.

Installation de la fonctionnalité d'équilibrage de la charge réseau

Tout d'abord, ouvrez l'interface de gestion du serveur. Sélectionnez dans l'arbre à droite traits puis à gauche Ajouter des fonctionnalités.

Dans la liste des fonctionnalités disponibles avec Windows Server 2008 R2, cochez Équilibrer la charge du réseauet puis cliquez sur Next.

Liste des fonctionnalités WS 2008 R2

La fenêtre suivante vous avertit de la possibilité d'un redémarrage du système. Continuer et cliquer Installer. L'installation est rapide et ne prend que quelques secondes. NLB est maintenant installé sur votre serveur. Répétez cette action sur tous les serveurs du cluster.

Configurer et créer un cluster

Pour accéder à la console, il suffit d'ouvrir le menu Début > Outils d'administration > Gestionnaire d'équilibrage réseau.

Dans la fenêtre qui apparaît, faites un clic droit puis Nouveau cluster sur l'onglet Clusters d'équilibrage de la charge réseau.

Console de gestion de l'équilibrage de la charge réseau

Nous choisirons initialement un hôte à ajouter au cluster. Entrez l'adresse IP ou le nom de l'ordinateur dans l'hôte, puis cliquez sur S'identifier. Si l'hôte en question est trouvé, toutes ses connexions réseau sont affichées ci-dessous. Choisissez l'interface réseau que vous souhaitez utiliser. Dans notre exemple, il s'agira de 192.168.0.1.

Ajout du premier hôte dans le futur cluster

Dans la fenêtre suivante, il sera nécessaire de définir la priorité de l'hôte sur le cluster. Le paramètre Priorité(identifiant d'hôte unique)spécifie un identifiant unique pour chaque hôte. L'hôte ayant la priorité numérique la plus basse parmi les membres actuels du cluster traite tout le trafic réseau dans le cluster.

Nous en laisserons 1 dans notre cas ainsi que l'état commencépar défaut.

Configuration de la priorité de l'hôte

Après avoir cliqué suivantil est maintenant temps de définir une adresse IP pour le cluster. Cliquer sur Ajouter… puis dans IPv4, entrez l’IP et le masque. Ici, l'adresse IP principale de notre cluster est 192.168.0.3 et un masque de 225.255.255.0, puis passez à l'étape suivante.

Définition de l'adresse IP du cluster

Après avoir défini les paramètres réseau du cluster, nous lui donnerons une Nom Internet complet. Dans notre cas "Cluster-web"et un mode de fonctionnement.

Le paramètre Nom Internet complet indique un nom global pour le cluster NLB. Ce nom est utilisé pour accéder au cluster dans son ensemble.

Les modes de diffusion:

unicast: ce mode écrase l'adresse MAC des cartes physiques et la remplace par l'adresse MAC du cluster. (Notez que certaines cartes réseau ne prennent pas en charge la modification de leurs adresses MAC.) Si vous rencontrez ce problème, vous devez installer une carte réseau prenant en charge cette opération.

multidiffusion: Chaque carte réseau physique conserve son adresse MAC original.

Multidiffusion IGMP(Gestion de groupe Internet) : Restreint la limitation des ports commutés en limitant le trafic aux seuls ports d'équilibrage. Cela garantit que le trafic destiné à un cluster NLB ne passe que par les ports desservant les hôtes du cluster et non par tous les ports commutés.

Dans notre cas, nous avons décidé de choisir le mode multicast.

Configuration du cluster

Dans la fenêtre suivante, vous avez la possibilité de définir des règles de port. Par défaut, le cluster utilise des ports compris entre 0 et 65535. Nous choisirons la règle par défaut. Mais vous l'avez modifié comme vous le souhaitez.

Définition des règles de port

Cliquer sur terminer.

Cluster avec un hôte

Le cluster est créé avec un seul hôte. Pour ajouter un deuxième hôte, cliquez simplement sur le nom du cluster et sélectionnez Ajouter l'hôte au cluster.

Ajout d'un nouvel hôte au cluster

Tout d'abord, vous devez entrer votre adresse IP ou votre nom d'ordinateur:

Connexion à l'hôte

Puis cliquez sur suivant puis terminez. Vous vous retrouvez sur l'interface de gestion NLB. Vous pouvez voir dans la fenêtre de droite que vos deux hôtes sont dans le cluster. Le premier et dans l'état convergéil est prêt et le second attend. Attendez une minute pour que les seconds hôtes soient dans l'état convergé.

Statut de l'hôte dans le cluster

Au bas de la fenêtre du gestionnaire, vous avez un historique de l'activité de votre cluster.

Histoire du cluster

Votre cluster est prêt, chaque hôte est prêt. En cas de défaillance de l'un des hôtes, une petite croix rouge apparaît à côté de l'hôte en question. La configuration d'un cluster est très simple, nous vous rappelons qu'il est possible de placer 32 hôtes dans le même cluster et qu'un hôte avec deux cartes réseau peut appartenir à deux clusters différents.

La synthèse de ses deux fonctionnalités de Windows Server 2008 R2 permet d’assurer efficacement la haute disponibilité. Avec ces solutions, vous permettez à votre entreprise de maintenir en permanence une bonne gestion de la charge réseau et de la charge ainsi qu'une haute disponibilité pour vos applications. Les nouvelles fonctionnalités de la version 2008 de R2 visent essentiellement à simplifier la mise en œuvre, la configuration des clusters, ainsi qu'à sécuriser davantage et à améliorer leur stabilité. Pour que les clusters fonctionnent correctement, il est important de vous assurer que tous les périphériques et composants sont compatibles avec Windows Server 2008.

https://en.wikipedia.org/wiki/Windows_Server_2008_R2

https://technet.microsoft.com/en-us/library/cc754482.aspx

https://www.microsoft.com/windowsserver2008/en/us/system-requirements.aspx

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.