Serveur d'impression

Configuration d'une imprimante réseau à l'aide de CUPS – Bien choisir son serveur d impression

Le 24 août 2019 - 9 minutes de lecture

Champ d'application
Comme indiqué dans la description, ce didacticiel traite de la configuration d’une imprimante réseau avec uniquement des ordinateurs Linux. Il y a déjà beaucoup d'informations dans les forums si vous avez une fenêtre. Je n'ai pas de fenêtre, alors quand j'ai eu un problème, j'ai eu du mal à trouver une réponse. De plus, je ne décrirai PAS de manière spécifique comment installer les pilotes d’impression sur la machine locale – il existe déjà de nombreux documents à ce sujet, alors pourquoi perdre votre temps! Je vais passer en revue les bases élémentaires de l’installation et du démarrage du serveur Cups. Donc, si vous rencontrez des difficultés pour connecter votre machine Linux à votre serveur d'impression Linux, cet article est pour vous! Bien que j'utilise Slackware 10.1 et KDE, ces instructions devraient être presque universelles pour toute distribution Linux (à l'exception du démarrage et de l'arrêt du démon cups).

Contexte
J'ai un réseau domestique simple configuré avec deux ordinateurs et un routeur sans fil. Un ordinateur est dans mon bureau, tandis que celui de ma femme est dans le sien. Elle est connectée sans fil. Nous avons tous les deux des imprimantes, mais après un certain temps, payer pour deux types de cartouches d'encre devient un problème. J'ai donc décidé de transformer ma boîte en serveur d'impression afin de pouvoir partager une imprimante.

REMARQUE: à partir de maintenant, j'appellerai le serveur CUPS (l'ordinateur auquel l'imprimante est physiquement branchée) serveur et l'ordinateur en réseau (l'ordinateur dans l'autre pièce) client.

Étape 1: Assurez-vous que votre imprimante fonctionne localement
Avant d'essayer de faire fonctionner une imprimante réseau, assurez-vous qu'elle fonctionne localement. Bien que non spécifique, voici les bases (si votre imprimante fonctionne déjà, passez à l'étape 2):

Télécharger et installer tasses et tout autre logiciel pilote dont vous avez besoin (par exemple, gimp-print). Si vous utilisez le swaret, c'est aussi simple que

Code:

root # swaret --install cups
root # swaret --installe gimp-print

Une fois installé, vous devez démarrer le démon cups (cette commande sera différente si vous n'utilisez pas Slackware):

Code:

root # / etc / rc.d / rc.cups start

Cela va démarrer le serveur de tasses. Ensuite, vous devrez ajouter une imprimante à l'aide de l'interface Web. Pour ce faire, ouvrez un navigateur Web et tapez localhost: 631. Si votre serveur est démarré, une page devrait se charger avec des liens vers diverses tâches. Cliquez sur le premier lien Effectuer des tâches d'administration. Une boîte de dialogue apparaîtra vous demandant votre nom d'utilisateur et votre mot de passe. Vous devez vous connecter en tant que root et utiliser votre mot de passe root pour accéder au menu d'administration..
Une fois connecté, cliquez sur ajouter des imprimantes et suivez les instructions pour configurer votre imprimante. Une fois l'imprimante ajoutée, cliquez sur "Configurer l'imprimante" pour définir le format de page et la qualité d'impression. Enfin, cliquez sur "Imprimer une page de test". Si une page de test s'imprime, vous êtes presque prêt à passer à l'étape 2.

Vous aurez envie de vérifier votre configuration réseau. Cela sera plus facile pour toutes les personnes impliquées si votre serveur d’imprimante a une adresse IP statique au lieu de DHCP. Cela peut être fait en utilisant Slackware netconfig tool (assurez-vous de redémarrer inet1 pour appliquer vos modifications – ceci est fait en tapant: /etc/rc.d/rc.inet1 restart). Vous devrez peut-être également ajuster votre routeur pour une adresse IP statique. Un rapide ne concerne pas les adresses IP statiques:Lorsque vous entrez dans la passerelle, entrez l’adresse IP de votre routeur, sinon vous ne pourrez pas voir l’internet merveilleusement large du monde!

Une fois votre imprimante configurée et votre adresse IP statique, passez à l'étape 2.

Étape 2: Éditer cupsd.conf
ATTENTION: Lors de l'édition de fichiers de configuration, effectuez toujours une sauvegarde avant d'apporter des modifications. De cette façon, quand ça se gâte, vous avez une solution facile! Ceci est fait très simplement:

Code:

root # cp /etc/cups/cupsd.conf /etc/cups/cupsd.conf.backup

Une fois votre sauvegarde créée, ouvrez le fichier cupsd.conf à l’aide de votre éditeur de texte préféré (vi, nano, emacs, etc.):

Code:

root # nano /etc/cups/cupsd.conf

Vous ne ferez que de petites modifications à ce fichier. D'abord et avant tout, cherchez la ligne qui ressemble à ceci:

Code:

#ServerName myhost.domain.com

Si ce n'est pas là, ajoutez-le!
Noter la #. Supprimez ceci pour supprimer la mise en commentaire de la ligne. Vous pouvez soit entrer votre nom d’hôte ou l’adresse IP statique que vous avez précédemment attribuée. La ligne devrait ressembler à ceci:

Code:

Nom du serveur 192.168.1.5

Note: Par souci de simplicité, j'ai personnellement choisi l'adresse IP (si vous ne pouviez pas déjà le dire!). Ainsi, si je modifie mon nom d'hôte ou quoi que ce soit, l'adresse IP peut rester la même.

Le deuxième ajustement que vous ferez concerne la ligne qui ressemble à ceci (encore une fois si ce n’est pas là, ajoutez-le):

Code:

#BrowseAddress x.y.z.255
#BrowseAddress x.y.255.255
#BrowseAddress x.255.255.255
#BrowseAddress 255.255.255.255
#BrowseAddress @LOCAL
#BrowseAddress @IF (nom)

Vous pouvez supprimer l'une de ces lignes ou simplement ajouter la vôtre. Cela doit ressembler à ceci:

Code:

BrowseAddress 192.168.1.255

Cela devrait votre diffusion pour l'ensemble de votre réseau. Ajustez le 255 en fonction de votre masque de réseau.

Enfin, recherchez cette section du fichier cupsd.conf:

Code:





Ordre Refuser, Autoriser
Refuser à tous
Autoriser à partir de 127.0.0.1

Créer une nouvelle ligne après Autoriser à partir de 127.0.0.1 et ajoutez les adresses IP ou les plages pour votre réseau. le La section devrait ressembler à ceci lorsque vous avez terminé (la nouvelle ligne est en rouge):

Code:





Ordre Refuser, Autoriser
Refuser à tous
Autoriser à partir de 127.0.0.1
Autoriser à partir de 192.168.1. *

Vous devez ajuster cette ligne en fonction de la configuration de votre adresse réseau. Par exemple, mon réseau a des ips statiques, alors je viens d'ajouter l'adresse IP du client ou de l'ordinateur en réseau. Dans les réseaux comptant beaucoup plus de clients, c'est un problème, ce qui est plus convivial. Enregistrez le fichier et redémarrez le serveur de tasses.

Code:

root # / etc / rc.d / rc / cups restart

Si le serveur redémarre, vous êtes prêt à passer à l'étape 3. Si vous obtenez une erreur, assurez-vous d'avoir correctement saisi toutes vos adresses IP. J'ai eu des problèmes lorsque j'ai mis à jour la section d'écoute. Cela a tout gâché, donc à moins que vous ne sachiez ce que vous faites, ne faites que les modifications mentionnées ci-dessus.

Étape 3: Configuration du client
Votre serveur est prêt à démarrer, il est donc temps de configurer votre ordinateur client. Pour que votre client puisse communiquer avec le serveur, il doit exécuter le démon cups. Installez les cups et toutes les autres bibliothèques de pilotes dont vous avez besoin sur le serveur. Dans l'exemple ci-dessus, il s'agissait de tasses et de gimp-print. Commencer des tasses:

Code:

root # / etc / rc.d.rc.cups start

Vous devez avoir des gobelets en cours d'exécution pour accéder à l'imprimante réseau. Cependant, vous n'avez rien à faire avec cupsd.conf. Par conséquent, une fois le démon démarré, passez à l'étape 4.

Étape 4: Présentation de votre client sur votre serveur
De nombreux tutoriels indiquent que vous pouvez simplement ajouter une imprimante à l'aide du centre de contrôle de KDE. J'ai essayé, et j'ai continué à avoir une erreur qui disait "Tu n'as pas accès." Donc, essayez d'ajouter une imprimante et si cela fonctionne, fantastique. Si ce n'est pas le cas ou si vous n'utilisez pas kde, lisez la suite.

Sur le client, ouvrez votre navigateur Web et accédez à localhost: 631. Connectez-vous en utilisant root et le mot de passe root. Cliquez sur gérer les imprimantes. Si votre imprimante réseau apparaît, vous avez terminé et êtes prêt à partir. Si ce n'est pas le cas, continuez!

Cliquez sur administration et ajoutez une imprimante (de ja vu?).
1. Indiquez le nom de l'imprimante.
2. Sous emplacement, je tape l'adresse IP du serveur.
3. Vous pouvez remplir une description, mais ce n'est pas obligatoire.
4. Cliquez sur Continuer.

La page suivante apparaît, intitulée Périphérique avec une liste déroulante. Sélectionner Protocole d'impression Internet (ipp) et cliquez sur continuer.

Vous devez maintenant indiquer à Cups l'emplacement réseau de votre serveur d'impression. Pour ce faire, vous aurez besoin du adresse IP du serveur, et le nom de votre imprimeur comme les tasses le voit. (Par exemple, si vous retournez sur le serveur et accédez à l'interface Web, cliquez sur les imprimantes. Le nom est gros et gras.) Voici le format: ipp: //Adresse IP du serveur/imprimante/nom_imprimante

Modifiez l'adresse IP et le nom de l'imprimante en conséquence. Votre entrée devrait ressembler à:

Code:

ipp: //192.168.1.5/printer/EpsonPrinter

Cliquez sur Continuer.

Choisissez la bonne imprimante, cliquez sur Continuer, choisissez le bon pilote, puis cliquez à nouveau sur Continuer. Veillez à configurer l'imprimante de sorte que le pilote sache quel format de papier et quelle qualité d'impression utiliser. Enfin, cliquez sur Imprimer une page de test.

Conclusion
Pour une raison étrange, une fois que j'ai ajouté une imprimante sur le client, les tasses pourraient alors voir mon imprimante réseau. Maintenant, dans l'écran de configuration des gobelets, il affiche deux imprimantes: celle que j'ai ajoutée manuellement et celle qui est affichée sur le serveur. Cependant, dans kde et openoffice.org, il ne montre qu'une imprimante. Bizarre, mais ça marche.

C'est ça, tu as fini. Félicitations et profitez de l’imprimante réseau!

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.