Serveur d'impression

Impression sur un serveur CUPS sous Linux, OS X et Windows – tjansson.dk – Bien choisir son serveur d impression

Le 27 juillet 2019 - 5 minutes de lecture

introduction
J'ai 5 ordinateurs, tous derrière un routeur compatible NAT et un serveur auquel est connecté un Canon PIXMA IP3000. Je pense que c’est une excellente imprimante car elle peut imprimer en recto verso et les cartouches d’encre compatibles peuvent être achetées environ 4 $ (25 DKK). Le serveur exécute Debian Etch 4.0r0 et un serveur CUPS (Common UNIX Printing System) que les cinq ordinateurs utilisent pour imprimer. De cette façon, je peux imprimer à partir de Macintosh OS X, Windows XP et Linux sans tracas.

Création du serveur CUPS
Mon serveur est en fait un ancien ordinateur portable sur lequel j'ai installé Debian Linux. L'installation dépasse le cadre de cet article, mais je peux recommander l'article La configuration parfaite – Debian Etch (Debian 4.0) (howtoforge.com).

La première chose à faire est d'installer le serveur de tasses:

root @ nobel: ~ # aptitude install cupsys-driver-gimpprint cupsys-driver-gutenprint cupsys

CUPS
CUPS s'exécutant sur mon serveur avec l'imprimante installée avec différents pilotes. Un pour le duplex et un pour le simplex.

Ensuite, assurez-vous que les autres ordinateurs du réseau local sont autorisés à imprimer sur le serveur. La syntaxe du fichier de configuration est simple et la principale chose à noter est Autoriser @LOCAL dans toutes les sections et ParcourirAllouer @LOCAL:

root @ nobel: ~ # chat /etc/tasses/cupsd.conf
# Affiche les informations générales dans error_log.
LogLevel info
Lpadmin de SystemGroup
# Autoriser l'accès à distance
Port 631
Écoute /var/courir/tasses/bonnet
# Activer le partage d'imprimantes et les imprimantes partagées.
Navigation sur
ParcourirOrdre autoriser, refuser
ParcourirPermet @LOCAL
ParcourirAdresse @LOCAL
DefaultAuthType Basic
<Emplacement />
  # Autoriser l'impression partagée et l'administration à distance ...
  Ordre permettre, refuser
  Permettre @LOCAL
</Emplacement>
<Emplacement /admin>
  Chiffrement requis
  # Autoriser l'administration à distance ...
  Ordre permettre, refuser
  Permettre @LOCAL
.....

La prochaine étape consiste à installer certains pilotes commerciaux, Canon n’ayant pas publié de pilotes, je peux donc utiliser l’option duplex. Je télécharge donc les pilotes à partir de http://www.turboprint.info/ et installe le paquet Debian:

root @ nobel: ~ # wget http://www.turboprint.info/turboprint_1.95-2_i386.deb
root @ nobel: ~ # dpkg -je turboprint_1.95-2_i386.deb
root @ nobel: ~ # /etc/init.d/cupsys redémarrer

Maintenant, je peux utiliser l'outil de configuration turboprints pour ajouter la nouvelle imprimante que j'appelle ip3000duplex. La configuration de cette nouvelle imprimante peut être modifiée à l'aide de l'outil tpconfig. Le changement le plus important consiste à définir la qualité sur brouillon – sinon, il y aura un logo turborpint sur chaque page. J'utilise ce pilote pour imprimer en recto verso les articles que j'ai lus et que je jette plus tard. La qualité n'a donc pas d'importance.

root @ nobel: ~ # tpsetup
root @ nobel: ~ # tpconfig

D'après les informations disponibles sur http://www.linuxprinting.org/, je sais que mon imprimante Pixma IP3000 peut utiliser le pilote du BJC-7100, mais pas en recto-verso. J'utiliserai donc ce pilote pour fournir une impression recto de bonne qualité. Mon serveur a l'adresse IP 192.168.1.153 et pour accéder à la configuration de CUPS, je lance un navigateur et regarde la page

http://192.168.1.153:631/imprimantes/

Impression depuis Linux
J'ai créé un nouveau fichier appelé /etc/cups/client.conf en tant que root et à l'intérieur, j'ai écrit:

puis redémarré le serveur de tasses local:

root @ dirac: ~ $/etc/init.d/cupsys redémarrer

Impression à partir de pommes OS X
OS X est agréable de mon point de vue puisqu'il est beaucoup plus proche de Linux et plus facile à gérer. CUPS est même livré avec CUPS installé. Ainsi, au lieu d'utiliser les outils graphiques intégrés, ce qui est quelque peu limité car il peut ajouter des imprimantes brutes, je peux les ajouter via le serveur CUPS de Macintosh. L'outil graphique est en fait juste une face au serveur de tasses. Ceci est fait en pointant un navigateur sur l'adresse http://127.0.0.1:631. 127.0.0.1 est toujours l'adresse IP de la machine locale et 631 est le numéro de port du serveur de tasses.

Sous Imprimantes, j'ai choisi "Ajouter une imprimante" et saisissez un nom qui identifie l'imprimante dans ce cas, "ip3000simplex". Dans la fenêtre suivante, j'ai choisi IPP (Internet Printing Protocol) et remplissez l'URL de mon imprimante.

    http://192.168.1.153:631/imprimantes/ip3000simplex

La prochaine étape consiste à définir un pilote et le bon choix est «RAW».

Impression depuis Windows XP
Cela s'est avéré être beaucoup plus facile que prévu. Dans le Centre de contrôle, sous «Imprimantes et télécopieurs», j'ai cliqué sur «Ajouter une imprimante» et choisi une imprimante réseau. Ensuite, j'ai pu saisir l'URL de mon imprimante CUPS:

    http://192.168.1.153:631/imprimantes/ip3000simplex

CUPS

Le pilote que j'ai choisi était générique et MS «Publisher Imagesetter».

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.