Serveur minecraft

Vue globale de Nvidia – La vie après la chute cryptographique, les perspectives de croissance, les évaluations et les risques – NVIDIA Corporation (NASDAQ: NVDA) – Resoudre les problemes d’un serveur MineCraft

Le 12 juillet 2019 - 39 minutes de lecture

Recherche effectuée par Zhicheng (Jason) Zhang à DX2 Capital.

introduction

Nvidia (NVDA) n’a pas besoin de plus d’introduction, le géant du GPU était un chéri de Wall Street pendant près de 4 ans, de 2015 à fin 2018. Au cours de cette période, le cours de l’action de NVIDIA a grimpé de plus de 1300%, à partir de 20 $ (01 / 2015) à 280 USD (10/2018). Le stock était imparable, et chaque bénéfice trimestriel semblait être un battement et une augmentation. Son activité était en train de décoller, alimentée par la forte demande et la croissance des jeux, de l'IA, de l'auto-pilotage et de la crypto-monnaie.

Les chiffres ont ensuite commencé à se refroidir en novembre 2018, lorsque NVIDIA a signalé un manque à gagner au troisième trimestre et un guide au quatrième trimestre (revenus attendus de 3,3 milliards à 2,7 milliards de dollars), suivis d'un autre guide en janvier (de 2,7 à 2,2 milliards de dollars). Le stock a ensuite chuté à environ 130 $ en janvier 2019 lorsque la crypto-bulle a éclaté.



Depuis lors, NVIDIA a publié deux résultats trimestriels sans intérêt, mais tolérables. Le sentiment des investisseurs a été prudent, car les perspectives pour l'ensemble de l'année ne sont pas claires et la guerre commerciale en cours entre les États-Unis et la Chine ne favorise évidemment pas le cours des actions. Une combinaison de sentiment négatif, de perspectives prudentes et de faibles attentes a conduit le prix de Nvidia à son plus bas niveau en deux ans. Compte tenu des fondamentaux solides des activités de Nvidia, nous estimons que les perspectives à long terme sont solides et que les actions méritent d’être étudiées au niveau des prix actuels.

Thèse d'investissement

Nous voyons quatre moteurs de la reprise et de la croissance futures de Nvidia:

1. En tant que fournisseur dominant de matériel GPU, Nvidia sera capable de surfer sur la vague de l'intelligence artificielle et de connaître une croissance au cours des prochaines années.

L'intelligence artificielle et l'apprentissage automatique ont joué un rôle important dans le fonctionnement des entreprises et de la société. Selon une enquête réalisée par Cisco System en 2018, de plus en plus d'entreprises ont déclaré qu'elles dépendaient de l'IA et du ML.



Source: Système Cisco

Il en résulte une croissance rapide et continue des dépenses en IA. Selon une estimation consensuelle, les revenus d’Amnesty International continueront de croître à l’avenir. Le taux de croissance du marché de l'IA pour les applications d'entreprise a connu une augmentation de 134% et de 93% en 2017 et 2018, alors qu'il est prévu que le taux de croissance du TCAC de 2016 à 2025 sera de 64%.







Source: Tractica, SIA

Avec la forte croissance de l'IA, les revenus matériels générés par l'IA augmenteront également à un rythme impressionnant. Le chiffre d'affaires du marché du matériel informatique passera de 19,64 milliards de dollars en 2018 à 234,6 milliards de dollars en 2025, avec un TCAC de 43%. Le GPU aura un CAGR de 34%, tandis que les autres types de puces telles que les CPU, les ASIC, les FPGA et les accélérateurs de systèmes sur puce combinés auront un CAGR de 48%.



Source: Tractica

En raison de préoccupations liées à la consommation d'énergie et à l'efficacité énergétique, les principaux acteurs investissent de plus en plus dans l'exploration de puces de tâches plus spécifiques telles que l'ASIC et le FPGA, qui nécessitent des coûts initiaux importants, mais sont programmables et mieux alignées sur le processus de l'algorithme. Cependant, en raison de restrictions d’adaptabilité dans le changement de processus, il est prévu que ces puces soient encore principalement utilisées comme accélérateurs et que GPU et CPU restent essentiels pour le calcul du centre de données.



Source: Recherche Jon Peddie

Nvidia s'est imposé ces dernières années dans le secteur des GPU. Le poids du marché pour le processeur graphique Nvidia a été compris entre 60% et 80%, Intel (INTC) et AMD (AMD) constituant le reste. Le graphique ci-dessous d'Intento compare les performances du processeur graphique pour chaque famille de produits de chaque marque:



Source: Intento

Les familles GTX, RTX et Tesla appartiennent à Nvidia et Radeon à AMD. Nvidia propose une gamme de produits plus complète et plus étendue, allant des cartes graphiques hautes performances aux cartes graphiques hautes performances sur toutes les gammes. La position dominante provient également du support logiciel du GPU dans l'apprentissage en profondeur et la formation aux algorithmes. Bien que la famille de produits Nvidia prenne en charge la quasi-totalité des frameworks DL, aucun processeur graphique AMD n’est pris en charge. Cela donne au GPU de Nvidia des performances de calcul bien supérieures pour les réseaux de convolution et en fait le premier choix de ses clients.

Un autre domaine de forte croissance de l'IA pour Nvidia provient de la conduite autonome. Selon les estimations, la taille du marché des fonctionnalités de conduite autonome devrait augmenter de 14% entre 2016 et 2025.





Source: HIS, BAIN & Company

Actuellement, Nvidia propose des solutions d’entreprise pour le matériel, les logiciels et les simulations pour véhicules autonomes. Sa plate-forme DRIVE APX 2 offre une fonctionnalité de conduite automatisée de niveau 2+ et, selon le communiqué de presse de la société, elle a bien progressé en s'associant avec les principaux constructeurs automobiles du secteur. Audi, VW, VOLVO, Mercedes-Benz et TOYOTA ont tous annoncé des partenariats avec Nvidia, dont les trois premiers plans prévoyaient le déploiement de DRIVE APX 2 pour la plate-forme d'intelligence artificielle de leurs voitures. La société a également annoncé un partenariat avec Baidu, un chef de file du secteur de l'IA, pour développer une plate-forme cloud pour les véhicules autonomes.





Source: communiqué de presse de l'entreprise

Le chiffre d'affaires automobile divulgué par Nvidia a connu une augmentation au milieu du deuxième trimestre de 2019, mais un ralentissement au cours des deux derniers trimestres. L’augmentation est le résultat de l’annonce de Xavier SoC de la société en 2016, puis de son déploiement début 2018. Le chiffre d’affaires du deuxième trimestre de 2020 sur l’Auto augmentera légèrement, Nvidia faisant des pas en avant dans le partenariat avec les constructeurs automobiles et le développement de nouvelles technologies. Cependant, comme il n’ya pas de nouveaux produits révolutionnaires, il est peu probable que les chiffres changent radicalement.



Source: communiqué de l'entreprise

Alors que les revenus automobiles projetés par Nvidia se développent à un rythme plus lent, avec la croissance rapide du secteur, il est probable que les résultats financiers s'amélioreront à l'avenir, à mesure que la R & D mûrira et sera commercialisée. La société a annoncé NVIDIA DRIVE AutoPilot, un système de conduite de niveau 2+, disponible dans le commerce en 2020, et des essais routiers de Mercedes de classe S sur des routes en Californie en 2019. Nvidia combinant matériel et logiciels dans le secteur de l'audiovisuel, il a pouvoir tirer profit de l’expansion de l’industrie, qui pourra certainement en tirer profit à mesure que de plus en plus de technologies basées sur l’IA seront commercialisées.

2. La plate-forme AI CUDA AI de Nvidia et l’acquisition de MLNX lui permettent de fournir une solution plus complète aux clients.

Les gammes de produits GTX et Tesla offrent une puissance de processeur graphique très similaire, mais Tesla est beaucoup plus cher que la famille GTX. Tant d’universités et d’organisations choisissent d’utiliser le GPU GTX pour des raisons budgétaires. Nvidia a donc annoncé qu’il ne soutiendrait plus le logiciel CUDA sur les GPU GTX, ce qui obligerait alors de nombreuses entreprises à acheter un GPU Tesla beaucoup plus cher. C’est une démonstration de la position de monopole de Nvidia sur le marché.

Lors de la comparaison avec les produits AMD, l’assistance logicielle est l’un des principaux avantages du processeur graphique de Nvidia. En contribuant au développement et à la maintenance d’une communauté open source, Nvidia a accéléré le développement de multiples applications pour l’analyse de données et les structures de calcul parallèle pour lesquelles son processeur graphique peut fonctionner parfaitement, mais nécessite certaines tâches à effectuer lors de l’utilisation d’AMD ou d’Intel, telles que la traduction. Instructions d’application CUDA pour OpenCL (un framework utilisé pour AMD). Les programmeurs utilisant le processeur graphique de Nvidia peuvent facilement trouver de l’aide dans les bibliothèques CUDA en cas de problème, mais ce n’est pas le cas avec AMD. Avec sa position dominante sur le marché, Nvidia mène la tendance du développement tandis que la stratégie d’AMD est d’offrir des produits avec un meilleur rapport qualité / prix / consommation d’énergie.

L'acquisition de Mellanox, qui est toujours en attente d'approbation des questions de réglementation, montre également comment Nvidia veut augmenter ses ventes et ses bénéfices en proposant à ses clients des solutions plus complètes. Mellanox est un fournisseur d'InfiniBand, une technologie de réseau informatique. Leurs produits forment ensemble une solution de réseau intégrée de bout en bout. Les clients de Mellanox sont des fournisseurs de cloud, web 2.0, serveur, stockage, ML et telco. Actuellement, InfiniBand comprend une grande partie des communications réseau de centres de données et de superordinateurs.



Source: top500.org

Si Nvidia et Mellanox sont combinés, Nvidia sera en mesure d’offrir aux clients des centres de données des solutions matérielles et logicielles à haute puissance de calcul, tandis que Mellanox sera en mesure d’aider les clients avec la transmission de données Web interne entre serveurs. Cette transaction permet de réaliser deux synergies commerciales:

La synergie de la réduction des coûts dans la force de vente. Pour l’instant, les ventes et le marketing représentent environ 10 à 15% du chiffre d’affaires de Mellanox, avec 460 collaborateurs. Bien qu’il soit irréaliste d’économiser la force de vente de Nvidia, Mellanox pourrait certainement réduire les coûts en consolidant son équipe de vente avec celle de son centre de données.

Synergie dans le développement de nouveaux clients: Mellanox compte une base de clients importante en centres de données de bonne qualité (HP et Dell représentent plus de 25% du total des revenus). Cette clientèle aidera Nvidia à entrer plus facilement en contact avec ces sociétés pour ses propres services de centre de données. Ainsi, le taux de réussite des clients en matière de développement augmente ou diminue même le taux de désabonnement. De plus, en offrant à ses clients des solutions plus complètes, Nvidia et Mellanox pourront facturer un prix plus élevé.





Source: communiqué de presse de l'entreprise

3. Les nouvelles technologies et le changement de tendance aideront Nvidia à continuer à renforcer sa position dans le jeu et à saisir une opportunité de croissance.

Le secteur des jeux a connu une année lente. Le taux d’attachement (GPU vendu en conséquence des PC vendus) pour les GPU a été volatil ces dernières années allant de 130% à 140%, y compris les GPU discrets et intégrés, et le marché global des PC a diminué de 14,4% en glissement trimestriel et de 4,2%. % Année après année. Ces deux données combinées indiquent que le volume total des envois de GPU résultant des ventes d’ordinateurs est en baisse. La tendance générale dans l'industrie du jeu est que les joueurs passent des PC aux consoles et que les jeux mobiles se développent à un rythme plus rapide. La raison en est que l'écart de performances entre les PC dotés de GPU, de consoles et de téléphones portables est en train de diminuer. Le chiffre d'affaires total du secteur des jeux devrait augmenter de 6% au cours des cinq prochaines années.



Source: Recherche Jon Peddie

Alors que les consoles offrent des solutions plus abordables à la plupart des joueurs et que les téléviseurs haute performance deviennent de moins en moins chers, le changement est inévitable. Contrairement à la position dominante de Nvidia sur les PC, elle fait face à une concurrence intense sur le marché des GPU de consoles. Les jeux sur console connaîtront probablement une croissance plus rapide à l’avenir, leurs ventes ayant progressé de 15,2% contre seulement 3,2% pour les PC en 2018. Lors de l’émission E3, Sony (SNE) et Microsoft (MSFT) ont annoncé leur prochain génération de consoles PS5 et projet Scarlett. Alors que Sony a clairement annoncé que ses consoles auront AMD Radeon Navi en tant que GPU, Microsoft n’a pas annoncé de GPU détaillé. Il a seulement déclaré qu'il prendrait en charge la technologie de traçage de rayons, que seul Nvidia peut actuellement fournir.







Source: Recherche Jon Peddie

Le secteur des jeux de Nvidia pourrait avoir une forte croissance au cours des prochaines années pour deux raisons principales. L'une des raisons est que Nvidia propose actuellement le traçage de rayons accélérant sur son GPU, une technologie de rendu permettant d'obtenir une meilleure lumière, et AMD n'a pas de contre-produit à offrir sur le marché. C’est un sujet très important dans ce jeu télévisé de l’E3 qui donne à Nvidia l’avantage sur la concurrence. La part de marché d’AMD sera affectée par l’absence de cette technologie à court terme, car de nombreuses sociétés de jeux ont lancé des plans de développement de jeux associés basés sur cette technologie.

Ray tracing effect:



Source: communiqué de presse de l'entreprise

Récemment, Nvidia a lancé de nouveaux produits 2080 Super au prix de 699 USD, 2070 Super au prix de 499 USD et 2060 Super au prix de 399 USD. L’annonce a été annoncée par AMD avec un mois de retard sur l’offre de la carte de jeu AMD RX Radeon 5700 XT au prix de 449 $. RX Radeon 5700 XT est 50 $ moins cher que 2070 Super.

Les lancements de produits font écho aux stratégies d’AMD et de Nvidia, alors qu’AMD tente de contrer Nvidia en proposant de meilleurs prix, mais Nvidia se concentre sur la tendance du marché. La principale différence entre ces deux puces est la puissance de calcul (voir ci-dessous les résultats de Final Fantasy XV Benchmarks), et 2070 Super offre la technologie de traçage de rayons et le DLSS (échantillonnage en profondeur, un échantillonnage en profondeur, une technologie d'intelligence artificielle permettant d'augmenter le framerate). Ainsi, les consommateurs paient les 50 USD supplémentaires pour les performances, le lancer de rayons et le DLSS supplémentaires. Il s’agit de la phase initiale d’exploration de la technologie par les principales usines de jeux. À mesure que de plus en plus de jeux s’appuieront sur cette technologie, cela renforcera la position de Nvidia sur le marché.



Source: Hexus

La deuxième raison est le produit Tvra de Nvidia, un SoC utilisé sur des appareils mobiles tels que les téléphones cellulaires HTC one, les tablettes et, surtout, le commutateur Nintendo. Il a connu des ventes en plein essor au cours des trois dernières années. En mars 2019, Nintendo Switch avait vendu 34,74 millions d'unités avec 187,52 millions d'unités de logiciel. Les consoles sont appréciées du marché pour plusieurs raisons, telles que la portabilité, la conception parfaite des produits et, plus important encore, les jeux.



Source: Nintendo

Switch utilise le processeur Tegra et ses fortes ventes ont également permis à Tegra de passer de 824 millions USD en 2017 à 1 534 millions USD en 2018 et à 1 541 millions USD en 2019. Tandis que Nintendo lance de nouveaux projets de jeux tels que Zelda 2 et Pokemon, ainsi que la prochaine génération de Switch (non confirmé officiellement, mais il est prévu cette année avec une mise à niveau de l'affichage et continue d'utiliser le processeur Tegra), l'expédition de processeur Tegra augmentera également avec l'augmentation des ventes à la fois cette année et l'année prochaine. Il convient également de noter que le processeur Tegra est également utilisé dans le secteur de la conduite autonome. Ainsi, si Nvidia collabore avec de plus en plus de constructeurs automobiles et commercialise plus de produits, les revenus du processeur Tegra pourraient continuer à augmenter.

Un autre sujet d'actualité récent concerne les jeux sur le cloud, en raison de l'accessibilité d'un Internet plus rapide.

La plupart des services en nuage nécessitent une vitesse Internet de plus de 10-15 MBP pour fonctionner correctement avec une latence minimale. Le poids de la connexion fixe avec une vitesse supérieure à 10 MBP est passé de 69,4% en 2014 à 84,2% en 2017.



Source: Commission fédérale de la communication

Presque tous les principaux acteurs ont consacré des ressources au lancement de leurs propres projets de jeux sur le cloud. Certaines personnes pensent que les jeux en nuage pourraient être comparables au streaming vidéo et qu’ils façonneront l’industrie du jeu. Cependant, la plupart des entreprises explorent encore des modèles commerciaux. Le tableau ci-dessous présente les services fournis par produit et leurs prix.



Chaque entreprise de ce secteur a ses propres avantages. Google est fort dans la construction d'infrastructures et, en tant qu'acteur majeur dans le cloud, il est la seule entreprise à offrir une résolution 4K sur les jeux. En outre, en s’associant à sa plate-forme YouTube, Stadia pourrait aider les joueurs à partager plus facilement leur temps de jeu ou à interagir de manière transparente avec d’autres streamers. Il est possible que Stadia et YouTube réalisent ensemble une synergie.

La GeForce de Nvidia offre maintenant un accès multiple à la plate-forme et des spécifications de GPU élevées afin que les joueurs puissent exécuter les jeux avec de meilleurs effets graphiques. Avant de jouer, les joueurs doivent posséder les jeux. Il s’agit donc plutôt d’un service cloud que du modèle commercial de Netflix. Etant donné que Nvidia SHIELD propose une bibliothèque de contenu gratuite, il est possible que les jeux en nuage augmentent les ventes pour SHIELD.

Sony PlayStation Now offre aux clients de jeux en nuage un accès au contenu exclusivement disponible pour les propriétaires de consoles PS2, 3 et 4. Cela est extrêmement attrayant, car le contenu des jeux PS a aidé Sony à remporter la bataille dans la bataille avec Microsoft Xbox. Et maintenant, ces adresses IP pourraient aider Sony à monétiser les jeux sur le cloud.

Microsoft et EA ont tous deux lancé leurs projets cette année. Bien qu'ils soient un peu en retard sur Google, Nvidia et Sony, leur plate-forme et leur bibliothèque de contenu rendront leur jeu sur le cloud attractif pour les joueurs.

D'autres startups se concentrent sur différents modèles ou domaines afin de rivaliser dans cette bataille. Par exemple, les joueurs de jeux indépendants (jeux indépendants tels que Minecraft) offrent les prix les plus bas du marché et proposent plus de 100 jeux indépendants sur leur serveur. Shadow vous permet de créer votre propre ordinateur virtuel sur leurs nuages ​​avec du matériel mis à niveau pour exécuter les jeux AAA qui ont des exigences élevées. PlayGiga a choisi de servir les clients commerciaux, d'aider Telco et les éditeurs à intégrer davantage de jeux dans leur bibliothèque de contenu et à élargir leur clientèle.

Bien que le sort du marché du jeu en ligne reste incertain, à l'heure actuelle, les sociétés sont confrontées à plusieurs problèmes. Les frais d'abonnement varient de 10 à 30 dollars par mois, ce qui n'est pas bon marché. Alors qu'une console Sony PS4 ne coûte qu'entre 250 et 400 dollars, cela signifie que 10 à 20 mois d'abonnement au service cloud peuvent vous acheter une console équivalente. Bien que le coût pour des ordinateurs de bureau avec le même niveau de matériel soit plus élevé, à partir de 1 000 dollars, beaucoup continueront à choisir d’épargner de l’argent et d’assembler un ordinateur de bureau, car l’abonnement à une vitesse plus rapide d’Internet coûte également de l’argent. Une autre raison pour laquelle de nombreux joueurs choisissent le bureau local est la latence. Pour les joueurs qui jouent à des FPS ou à des jeux d’action, une latence de 100 millisecondes est toujours perceptible. Toutefois, cette latence ne peut pas être facilement éliminée en raison des multiples étapes de la connexion du serveur cloud à la machine locale.

Les jeux en nuage seront une grande opportunité pour Nvidia car, quel que soit le succès de GeForce Now, la plupart des fournisseurs de jeux en nuage choisiront d’utiliser le processeur graphique de Nvidia dans leurs centres de données, en particulier les entreprises en démarrage qui n’ont pas la capacité de concevoir et de fabriquer leurs propres puces.

Il est probable qu'à l'avenir, à mesure que les services cloud pour les joueurs grandiront, l'achat individuel de GPU diminuera et que les fournisseurs de jeux sur le cloud achèteront davantage de GPU pour construire leur centre de données. Tant que la demande de jeux augmentera encore, cela stimulera la croissance des GPU Nvidia.

4. Le problème de crypto semblait être dans le passé pour Nvidia. Les efforts de la société pour résoudre les problèmes d’inventaire donnent des résultats positifs, et la direction a fait remarquer à plusieurs reprises que les activités reprenaient leurs activités.

Le ratio de gestion des stocks et de chiffre d’affaires de Nvidia a été excellent jusqu’au second semestre de 2018, lorsque les stocks ont augmenté et la rotation des stocks a plus que divisé par deux celle de l’année précédente. La baisse de la crypto-monnaie a évaporé la demande de puces graphiques utilisées par les mineurs et l’inventaire excédentaire qui en a résulté a entraîné un ralentissement des commandes de puces, généralement utilisées par les joueurs sur PC. Le problème des stocks s'est traduit par une baisse des ventes et des bénéfices. Selon les commentaires de la direction, il faudra quelques trimestres à Nvidia pour résoudre le problème des stocks (premier semestre de 2019), après quoi il devrait être de retour aux affaires (deuxième semestre de 2019).

Novembre 2018 – Jensen Huang: "nos résultats à court terme reflètent les stocks excédentaires de canaux après le boom de la crypto-monnaie, qui seront corrigés."

Janvier 2019 – Jensen Huang: «Comme vous le savez, notre entreprise a été affectée par le fait que nous avons des stocks excédentaires. C’est en grande partie un facteur commercial à court terme pour nous. Nous avons annoncé qu'en raison du déclin post-cryptage, nous avions un excédent de stock équivalent à quelque chose qui nous aurait pris un ou deux trimestres supplémentaires à vendre. Cela a affecté nos activités et nos résultats, les prévisions pour le dernier trimestre. Ce qui va se passer, c’est que nous allons vendre l’ensemble de nos stocks post-cryptage dans le canal entre un et deux trimestres par rapport au dernier trimestre. Les stocks excédentaires dans le canal ont été signalés de manière si excessive que j’espère que vous n’aurez plus besoin de le signaler à nouveau. »

Janvier 2019 – Jensen Huang: «C’est un problème de crypto-gueule de bois. Rappelez-vous, nous n’avons livré aucun nouveau GPU sur le marché, pour le canal, pendant un quart. Mais la quantité d’inventaire excédentaire et la demande du marché, la vélocité des canaux – vous n’avez qu’un stock divisé par la vélocité, et c’est le temps. Nous avons dit qu'il faudrait un à deux trimestres pour que tous les stocks de canaux soient épuisés. 1080Ti est épuisé. 1080 est épuisé. 1070 est épuisé. 1070Ti est épuisé. Dans plusieurs semaines, les 1060 se vendront. Ensuite, nous pourrons retourner aux affaires. "

Après une analyse rapide des stocks de NVIDIA, nous avons constaté que les stocks totaux avaient atteint un sommet au quatrième trimestre de l’année dernière (1,575 milliard de dollars) et ont depuis été réduits; La rotation des stocks, qui a atteint son plus bas niveau au T4 (1,47), a également commencé à se stabiliser. Il serait important de prêter attention à cet indicateur, si la rotation des stocks pouvait continuer à augmenter vers le second semestre, il serait clairement démontré que la question des stocks est sous contrôle, ce qui devrait ensuite se traduire par une amélioration de la rentabilité. .



Évaluation

Compte tenu du profil des résultats de NVIDIA, nous avons utilisé deux méthodes d’évaluation, l’analyse DCF sur 10 ans et l’analyse des multiples de résultats, qui, selon nous, sont les plus appropriées. Ci-dessous, nous discutons des résultats des deux approches et de nos résultats.

Analyse DCF

  • NVIDIA sera en 2020 une année en retrait, mais la croissance renaîtra en 2021+, tirée par la croissance du secteur des jeux et des centres de données.
  • Marge EBITDA à long terme de 45%
  • Taux de 15%
  • Dépréciation et amortissement à 2,5% du chiffre d'affaires
  • Capex à 4-5% du chiffre d'affaires à court terme, tombant à 3% à long terme
  • WACC à 11% +/- 2%
  • Taux de croissance final à 4% +/- 1%
  • 609 millions d'actions en circulation



Sur la base de nos hypothèses, l’analyse DCF nous donne une fourchette de prix allant de 122 à 293 dollars par action, par rapport au prix actuel de 160 dollars. Le modèle repose largement sur l’hypothèse que le chiffre d’affaires annuel de NVIDIA dépassera les 20 milliards de dollars d’ici 2023 et les 30 milliards de dollars d’ici 2026, soit un TCAC de 20% pour les six prochaines années. La large fourchette des objectifs de prix résultait de l'analyse de sensibilité du WACC et du taux de croissance final. Dans un scénario défavorable prévoyant un taux d'actualisation de 12% et un taux de croissance final de 3% seulement, NVIDIA serait plafonné à 122 $, soit environ 25% de moins que le niveau actuel des prix, les conditions favorables d'un taux de croissance final de 5% et de 8%. taux d'escompte porte le prix estimé jusqu'à 293 $, ce qui implique une augmentation de 80% par rapport au prix du jour.

Bien que la fourchette de prix soit large, cette analyse permet de bien comprendre la fourchette de prix sur laquelle NVIDIA pourrait se négocier, en fonction des résultats en termes de croissance des revenus, de marge EBITDA et de coût du capital. Compte tenu de la volatilité récente du titre, un prix inférieur à 130 $ serait certainement un bon point d'entrée, à condition que la croissance soit toujours intacte.

Analyse de multiples multiples

Pour l’analyse des multiples, nous avons ventilé chacun des secteurs d’activité de NVIDIA – jeux, visualisation professionnelle, centre de données, automobile, équipementiers – et leur croissance prévue pour les trois prochaines années, et nous exposons les raisons qui sous-tendent nos hypothèses.



Jeu: Les revenus pour le premier trimestre ont été de 1,05 milliard de dollars, avec une baisse de 38,77% en glissement annuel. Lorsque la bulle cryptographique a éclaté, la demande en GPU a radicalement changé et 2020 sera une année de reprise. La demande de GPU à long terme est toujours ferme. Ainsi, après sa reprise, les revenus de jeu de Nvidia devraient augmenter plus rapidement.

· Le chiffre d'affaires total du secteur des jeux devrait augmenter de 6% au cours des cinq prochaines années.

· Les ventes de processeurs Tegra pourraient être stimulées par l’augmentation des ventes liée au lancement de nouveaux jeux.

· Les jeux en nuage pourraient aider les joueurs à passer des consoles aux jeux par abonnement.

Visualisation professionnelle: Le chiffre d’affaires du premier trimestre pour PV s’est élevé à 266 millions de dollars, soit une augmentation de 5,98% en glissement annuel. L'augmentation estimée des revenus PV est de 6% pour l'exercice2020.

· Le marché du contenu de réalité virtuelle devrait connaître une croissance d'environ 69,8% à CAGR, ce qui pourrait augmenter les revenus du photovoltaïque à long terme.

· La technologie de lancer de rayons peut augmenter la demande pour la plate-forme QUADRO.

Centre de données: Le chiffre d’affaires du centre de données pour le premier trimestre s’élève à 634 millions de dollars US, en baisse de -9,56% sur un an. Les clients du centre de données digèrent toujours l'énorme CapEx à partir de 2019, aussi le revenu des CD pour l'exercice 2010 va-t-il diminuer d'environ 8% par rapport à l'année précédente.

· L'industrie du matériel d'intelligence artificielle devrait progresser à un rythme supérieur à 60%, tandis que les revenus de GPU pour l'IA devraient augmenter de 31,1%.

· Une position dominante sur le marché et un meilleur support logiciel aideront Nvidia à capturer la vague d’IA dans les prochaines années.

· Le développement d'une solution plus complète pour ses clients augmentera la part de marché de Nvidia.

Auto: Les revenus provenant de l’Auto augmenteront de 10% d’ici 2020 et de 16% à 18% l’année suivante, à mesure que davantage d’applications et de produits en développement seront commercialisés.

· La taille projetée du marché devrait augmenter avec un TCAC de 14% de 2016 à 2025, tandis que les livraisons unitaires pour les véhicules à base d'IA augmenteront d'environ 20%.

· La collaboration avec les principaux constructeurs automobiles aidera Nvidia à accélérer le développement et le lancement de ses produits, créant ainsi un avantage pour les premiers arrivés.

· La fourniture d'une solution logicielle basée sur un processeur graphique aidera Nvidia à générer un bénéfice plus élevé que la simple vente de GPU aux constructeurs automobiles.

OEM et autres: Les revenus provenant des fabricants d’équipement (OEM) sont en baisse constante depuis plusieurs trimestres.

Revenu total: Pour le premier semestre de 2020, Nvidia devrait réaliser un chiffre d’affaires d’environ 4,7 milliards USD (2,2 milliards USD pour le premier trimestre et 2,5 milliards USD pour les prévisions de gestion au deuxième trimestre). Nous prévoyons que Nvidia atteindra probablement un niveau de revenus d’environ 10,5 à 11 milliards de dollars pour l’année. Sur la base de cette estimation, nous prévoyons que les revenus pour 2021 seront de 12,67 milliards de dollars et de 14,9 milliards de dollars en 2022, ce qui représente une croissance de 16,24% et de 17,78% en glissement annuel, respectivement.



EPS: Pour l’année 2020, la marge bénéficiaire nette de Nvidia devrait rester à 30%, inférieure à 31% pour les deux années précédentes et à 35,34% en raison du ralentissement de la demande et de la pression des stocks. Mais il devrait revenir au niveau de 35% en 2021.

La fourchette des BPA devrait se situer entre 5,15 et 5,4 dollars pour cette année et entre 6,85 et 7,46 dollars pour 2021.





Evaluation (approche multiple):

Avec les prévisions EPS et une gamme de ratios PE compris entre 20x et 40x. (groupe de pairs se négocie à un PE allant de 15x à 35x). Si projeté à 30x PE en utilisant le BPA de cette année, la fourchette de prix projetée est 154 $ – 161 $ par action, en se basant sur l’estimation de l’année prochaine et en utilisant un multiple de 25-30x plus étroit, nous estimons que l’action devrait être valorisée à 171 $ à 223 $.

Le ratio PE est un ratio variable car il intègre les attentes des investisseurs en ce qui concerne la croissance future de la société. Pour l’instant, le multiple de PE de Nvidia est supérieur à ses concurrents. Cependant, au fur et à mesure que les perspectives de croissance de Nvidia deviennent plus claires, il est probable que celle-ci suivra un taux de croissance à long terme plus linéaire et plus lent à mesure que les industries de l'IA, du ML et de l'AV mûriront. À ce moment-là, le ratio d'EP raisonnable peut être abaissé et se négocier entre 20x et 25x.

En utilisant les EPS projetés de 2022 et en appliquant une plage multiple de 20x à 25x, la fourchette de prix projetée est la suivante: $ 168 – 210.

Ajustement d'acquisition:

NVIDIA envisage d’acquérir MLNX au prix de 125 $ l’action, une prime de 14,28% au moment de l’annonce de la transaction. L’acquisition sera une transaction tout en espèces à 6,9 milliards de dollars. Étant donné que le centre de données représente environ 28,55% du chiffre d’affaires total de Nvidia, nous pensons qu’une fourchette de 0% à 5% de la marge de synergie des PSE de la transaction est réaliste. L’accord est soumis à de nombreuses restrictions et à l’approbation du gouvernement si, pour une raison quelconque, l’entente n’a pas été conclue, NVIDIA est tenue de payer une indemnité de résiliation de 350 millions USD.

Des risques

Bien que les activités de Nvidia restent fondamentalement saines et offrent de grandes perspectives de croissance à long terme, de nombreux risques potentiels ne peuvent être ignorés.

Au cours des 6 à 12 prochains mois, Nvidia devra se remettre du ralentissement du secteur et s’ajuster au changement de la demande. Le plus gros risque qui existe actuellement devant Nvidia est le transfert de la demande et le marché. Même si la plupart des gens croient que la forte demande de puces GPU va persister pendant un certain temps, personne ne sait quelle sera la demande probable des GPU dans 5 ans. Un nouveau développement de la technologie et du processus algorithmique peut entraîner une modification de la structure de l'industrie. Et lorsque la croissance ralentit, il en va de même pour la valorisation.

Les investisseurs doivent également prêter attention à la communication et à la divulgation par la direction. Pour une entreprise proposant autant de familles de produits et de services, le fait de ne pas divulguer les résultats de son secteur d'activité suscitera la méfiance si le titre devient volatil. Comme ce fut le cas l’année dernière, lorsque le cours de l’action a baissé, de nombreux analystes ont contesté la transparence de la direction de Nvidia. Vous trouverez ci-dessous les risques spécifiques auxquels les investisseurs devraient prêter attention.

· Un changement important de la demande en GPU pourrait sérieusement affecter le nombre de ventes futures de Nvidia. Bien que le GPU joue actuellement un rôle essentiel dans l'IA, le ML, le DL et les domaines connexes; Cependant, la concurrence reste féroce avec d'autres puces de tâches plus spécifiques telles que le TPU. Si le processus de l'algorithme change, certaines puces pourraient être mieux adaptées à certaines tâches et diminuer la demande de GPU en général. Une évolution de la demande en GPU pourrait également provenir du développement en deçà des attentes de certaines industries telles que l'IA et le SAAS.

· La feuille de route du développement de la prochaine génération de consoles et de jeux pourrait avoir un impact sur le futur chiffre d’affaires de Nvidia. Si Nvidia ne parvient pas à fournir des consoles de nouvelle génération, il pourrait rater une énorme opportunité de croissance et impacter sa position sur le marché. Cela pourrait également avoir un impact sérieux pour Nvidia si Nintendo décidait de lancer la prochaine génération de commutateur sans utiliser le processeur Tegra. Et si le marché du jeu continue de s’orienter vers le jeu mobile, les ventes de Nvidia seront également affectées, car il n’a pas une présence significative dans le jeu mobile.

· Même si Nvidia investit chaque année 20% de son chiffre d’affaires dans la recherche et développement, le développement de certaines technologies peut rencontrer des difficultés ou être plus lent que prévu.

· L’aggravation des tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis pourrait avoir un impact négatif sur le chiffre d’affaires de Nvidia, près du quart des ventes provenant de Chine. Même s'il est peu probable que le gouvernement bloque les ventes de jeux et de GPU aux clients chinois, il est néanmoins probable que certains produits destinés aux clients de centres de données et à certains logiciels soient bloqués. Nvidia pourrait ainsi perdre l'un des grands marchés, qui connaît également une croissance rapide. Plus sérieusement, cela pourrait mettre en péril la position dominante de Nvidia dans le secteur des puces, la Chine investissant massivement dans les semi-conducteurs et de nombreux fabricants de puces de premier plan en Chine aspirant à acquérir une part du marché de Nvidia (le chemin à parcourir est long).

· Le secteur très attendu des véhicules autonomes est encore confronté à des incertitudes. L'industrie est confrontée à une réglementation sévère car plusieurs accidents ont attiré l'attention du public, ce qui pourrait sérieusement ralentir le développement de l'audiovisuel. En outre, même si Nvidia a noué des partenariats avec de grands constructeurs automobiles, on ne sait toujours pas comment ces partenariats se concrétiseront. Si les constructeurs décident d'investir massivement dans leur propre plate-forme d'IA et de réduire leur dépendance à Nvidia, ils risquent de se retirer du partenariat, à l'instar de Tesla. De plus, la manière dont les revenus audiovisuels de Nvidia seront structurés n’est pas claire, car elle offre des solutions allant de la plate-forme IA au matériel, en passant par la simulation, il est donc difficile de prédire son taux de croissance et sa rentabilité.

· Une acquisition manquée de MLNX signifierait que Nvidia devra payer des frais de résiliation de 350 millions de dollars, ce qui pourrait avoir un impact négatif sur le résultat financier. La transaction est toujours en cours d'approbation réglementaire et l'incertitude n'est pas négligeable.

· Nvidia planifie sa production et estime la demande de ses canaux de distribution. During the crypto bubble, the management wrongly estimated the demand of the market and, as a result, inventory has piled up at a worrying level. Now Nvidia is working hard to resolve the issue; however in the future, if the management misread the market again, it could negatively impact the operational efficiency of the company and lower the net profit expectation.

· The non-transparency of Nvidia’s management to communicate operating data, such as average unit price or unit shipment for each product family, with investors could lead to inaccuracy in forecasts or, even worse, breed trust issue between the street and Nvidia, impacting Nvidia’s valuation.

· Currently, Nvidia is trading at a relatively expensive ratio because of its dominant position in GPU, fast-growing forecast and profitability. However, as the macro trend for the economy turns, the market may not want to pay the premium in the valuation anymore, and this could seriously impact Nvidia’s share price.

Conclusion

In our eyes, Nvidia took a big punch in the face during the crypto bust, and its stock price suffered meaningfully. Post its share price correction, fundamentally speaking, Nvidia is just as solid as it was before. Although potential risks still exist, the growing prospect for Nvidia is bright, driven by the projected demand increase in AI, gaming, and autonomous vehicles.

Based on the earnings results from the first two quarters of this year, Nvidia seemed to be on track for its turnaround and, although management did not provide any guidance for the second half of the year, if Nvidia delivers a strong Q3 and/or Q4 performance, the stock will certainly be testing the $200+ range. However, if the turnaround lasts longer than anticipated, or if growth slows, another selloff would be warranted. The pending acquisition of MLNX and the outcome of the trade war will also be impactful and should be monitored closely.

With the stock currently trading at $160 – $170 level, while the DCF model gives us a price range of $122 – $293 and the multiples analysis gives a base case between $168 – $215 based on 2021 and 2022 multiples. So currently the buying position is not justified with enough margin of safety. If the fundamentals do not change for Nvidia and price falls to ~$130 (15-20% drop), it will certainly make the stock much more attractive and worth an entry.

Divulgation: I/we have no positions in any stocks mentioned, but may initiate a long position in NVDA over the next 72 hours. J'ai écrit cet article moi-même et il exprime mes propres opinions. Je ne reçois pas de compensation pour cela (autre que de Seeking Alpha). Je n'ai aucune relation d'affaires avec une société dont les actions sont mentionnées dans cet article.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.