Serveur minecraft

Nouvelle console, jeux sur le cloud et grand catalogue: la Xbox envoie une triple réponse à Google Stadia – Un bon serveur Minecraft

Le 15 juin 2019 - 11 minutes de lecture

FORCE TRIP – Pour sa conférence de présentation, la Xbox a congédié dimanche à Los Angeles le préambule du jeu vidéo E3. La firme américaine a donné les détails de sa prochaine console puissante, a dévoilé une double offre de jeu sur le cloud – le jeu vidéo en streaming – et un vaste catalogue de titres. Une réponse point par point à Google Stadia.

La guerre des jeux en nuage est officiellement lancée. Après la présentation de Stadia par Google au milieu de la semaine, Microsoft a envoyé sa réponse dimanche à Los Angeles lors de sa conférence avant l’ouverture officielle de l’E3. Et même plusieurs réponses presque point par point, sans déroger à ses principes de jeux dématérialisés (Xbox Game Pass, Xbox Live), ni tirer un trait sur sa famille de consoles Xbox One. Il sera même enrichi par un nouveau venu (voire plusieurs) fin 2020.

"La marque Xbox n'est pas une marque de consoles. C'est une expérience basée sur le Xbox Game Pass en direct, les accessoires (contrôleurs Elite, adaptatifs …) et le catalogue de jeux", résume Hugues Ouvrard, directeur de Xbox France, à LCI.

Pour 1h30, la firme américaine a tiré 60 jeux vidéo, prometteurs de titres indépendants (Spiritfarer, 12 minutes, Blair Witch …) aux blockbusters attendus (Cyberpunk 2077 de CD Projekt Red, avec Keanu Reeves dans le jeu et sur scène!), de futurs succès maison (Halo Infinite, Gears 5) et des jeux de Xbox Game Studios, la famille de créateurs exclusifs à Xbox (Ori & The Wisps, Bleeding Edge) , Donjons Minecraft …). À cela s’ajoutent les 34 jeux qui débuteront immédiatement sur le Xbox Game Pass, l’offre d’accès illimité par abonnement au cœur de la stratégie mondiale.

Mais ce qui attire le jeu vidéo de demain, ce ne sont pas que les titres. C’est aussi une philosophie, tout comme le matériel. À l'heure où nous parlons de plus en plus du jeu en nuage, la Xbox veut rappeler que ce sera un acteur majeur. Après avoir dématérialisé le fonctionnement de sa dernière console, la Xbox One S All-Digital, la firme Redmond accélère la dématérialisation de son catalogue et de son fonctionnement.

Car, pour répondre à Stadia, Xbox ne se contente pas de son projet de diffusion de jeu vidéo XCloud sur des serveurs, accessible partout, à tout moment et sur n'importe quel support. Il s’adapte à tout le monde, qu’il dispose d’une console Xbox One ou non. Voici Stream Stream, une évolution qui utilisera sa console en tant que serveur pour diffuser des jeux dans sa bibliothèque via la mobilité dans le nuage. "Cela fonctionnera à la maison sur un smartphone ou une tablette, mais aussi si vous voulez jouer dans le métro ou ailleurs", explique Hugues Ouvrard.

L'application Xbox deviendra essentielle pour la connexion de votre Xbox One. Il sera possible d'accéder à tout ce que votre compte possède, passe Xbox Game, Xbox Live, etc. sans rien changer à vos habitudes. Et tout sera gratuit car une simple extension de votre console sur le support.

L’autre aspect de l’offre xCloud de Microsoft est beaucoup plus basé sur la puissance de ses serveurs Azure et est similaire à celui proposé par Google Stadia. Parce qu'il s'adresse directement aux joueurs ne disposant pas de Xbox One. "Ils pourront vivre la même expérience, avoir du succès, des amis ou même le Game Pass via xCloud et sur n’importe quel support, grâce à des datacenters situés partout dans le monde", se félicite Hugues Ouvrard. Une réponse appropriée à Stadia pour la même technologie. Cette fois, l'offre devrait payer, mais cela n'a pas été confirmé.

Nous pourrions tester le service avec les jeux Forza Horizon 4 et Halo 5 qui allumé un smartphone connecté en Bluetooth ou câblé à un contrôleur Xbox conventionnel. Pas de latence à noter entre la commande du contrôleur et le rendu à l'écran, que ce soit pour le jeu de course ou de tir. Le jeu ne perd pas plus de qualité alors que nous utilisions un smartphone assez standard. La fonctionnalité entrera en phase de test l’automne prochain pour les deux versions de xCloud. Bien entendu, les prouesses promises par la 5G faciliteront grandement la construction et l’adoption. Mais le service pourrait néanmoins commencer à tourner avant.

"Nous entrons dans un monde qui dépendra moins d'un appareil qu'auparavant", a déclaré Hugues Ouvrard, rappelant que la France était l'un des pays les plus dématérialisés, où le Xbox Game Pass est le plus connu. succès en Europe. "Mais nous sommes aussi attachés que certains joueurs à l'expérience de la console et au jeu physique." Pour eux, la Xbox continue de tracer son chemin technologique.

Teasée l'année dernière, la future génération de consoles est confirmée. Nous ne savons toujours pas à quoi il ressemblera, mais celui qui est connu sous le nom de code Project Scarlett en a dessiné quelques détails. Nous savons que la console sera quatre fois plus puissante que la Xbox One X, qui est déjà la plus puissante actuellement. Il supportera 8K et sera nativement 4K à 60 images par seconde et la capacité d'aller jusqu'à 120 images par seconde. Et elle aura toujours son lecteur de disque, nous avons été confirmés.

À une époque où l'on parle d'abandonner de plus en plus de consoles, la Xbox ne l'entend pas aussi bien. "Il est très important de disposer d'une console puissante pour les jeux et les joueurs. La technologie évolue rapidement et tout bouge." Dans cette génération de consoles, nous avons presque expérimenté la Xbox One et la One X. Nous n’avons pas parlé du 4K au début, elle est arrivée sur le One X. Nous parlons maintenant du 8K, " déclare le patron français de la Xbox. "Mais nous ne voulons pas tout basculer vers le cloud, ce n'est pas encore la fin du jeu, ne serait-ce que pour des problèmes techniques." Y aura-t-il une autre génération de consoles après? Technologie les progrès s'accélèrent tellement que nous ne le savons pas ".

Chez Xbox, nous préférons mettre en avant la multiplicité de l'offre pouvant satisfaire tous les types de joueurs, quels que soient leurs équipements et leurs possibilités technologiques. "Il y a deux milliards de joueurs dans le monde, 200 millions sur des consoles, 500 millions sur des PC et plus d'un milliard sur les mobiles – nous ne faisons que déplacer notre expérience Xbox Live vers tous les médias et les joueurs. Avec xCloud et sans nier la console ", conclut Hugues Ouvrard. "Pour réussir dans le jeu vidéo, nous pensons qu'à l'avenir, il faudra disposer des trois C: contenu, communauté de joueurs, cloud. C'est plutôt pas mal dans tous les domaines par rapport aux autres."

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.