Serveur minecraft

Mod API: l'avenir du modding. EN-Minecraft – Un bon serveur Minecraft

Le 3 mai 2019 - 7 minutes de lecture

Aidez-nous à financer le site: joignez l'utile à l'agréable et profitez de FR-Minecraft sans publicité en devenant VIP! Ou ajoutez FR-Minecraft à vos exceptions, nous n'abusons pas des annonces.

Samedi 20h, EvilSeph, Grum et Tahg, les développeurs de bukkit mais aussi et surtout les développeurs de Minecarft à Mojang ont organisé une grande réunion entre eux et la communauté de développeurs de Mod Minecraft.

La liste des invités

Les grands noms de la scène internationale Minecraftienne ont été invités à cet échange:
– Commerce (Bec)
– Amarante (Bukkit)
– Cojo (Tropicraft mod)
– DV8FromTheWorld (port central MC)
– FlowerChild (mieux que les loups)
– Jarvix (Canaries)
– Kulttuuri (MinecraftEdu)
– Eloraam (RedPower / Forge)
– LexManos (Forge)
– medsouz (SocialMiner)
– Xie (le mod de Xie)
– RoyAwesome (Bec)
– UltraMoogleMan (Kataminey Damacraft / CCTV / etc)
– Searge (projet MCP (support à 98% pour les mods Minecraft))
– Snowl (Minecraft Beta et dev classique)
– sk89q (WorldEdit / WorldGuard / CraftBook / Bukkit)

Les discussions nous ont permis de comprendre les grandes lignes de l’évolution future de Minecraft, et plus particulièrement de l’API de modding.

Mais d'abord, quelle est cette API de modding?

Il y a actuellement beaucoup de mod pour Minecraft. "mod" signifie "modification" car ils modifient le jeu (au niveau du gameplay, mais aussi du point de vue technique). Ces mod permettent d'ajouter des monstres, des blocs, des craftings, etc … les développeurs de mod peuvent faire à peu près tout ce qu'ils veulent comme modification!
Problème: cela n'est pas supporté par Mojang, et cela a de nombreuses conséquences:
– 2 mods avec des fonctionnalités similaires seront totalement incompatibles (impossible d'installer les deux en même temps)
– L'installation du mod est souvent très fastidieuse (certaines compétences techniques sont nécessaires)
– Les mods sont conçus pour fonctionner en mode solo uniquement. Très rarement, les mods fonctionnant en mode multijoueur et, dans ces cas, un plug-in de serveur est nécessaire. De plus les serveurs moddés deviennent incompatibles avec le jeu normal (sans le mod).
– Le développement de mod est extrêmement laborieux pour les développeurs, en effet, faire un mod, c'est modifier le jeu lui-même. Off Mojang crypte ses sources (obscurci pour être précis) pour se protéger des copies, rendant la tâche complexe. C'est la raison du projet MCP qui vous permet de développer des plugins à partir de ces sources obscurcies.

API signifie "Application Programming Interface" (interface de programmation d'applications). En d’autres termes, c’est une interface qui permet de communiquer ensemble avec 2 logiciels, une sorte de langage commun, par exemple pour communiquer avec Minecraft avec ses mods. L'API modding va résoudre tous les problèmes des mods en même temps! Cela remplacera les mods actuels par un système de plugin (techniquement, un plugin est une extension du jeu, pas une modification).
– Les plugins seront faciles à installer (copiez un fichier jar dans le dossier des plugins, et c’est ça)
– Plus de conflits entre mods: plusieurs plugins peuvent agir sur les mêmes données
– Le développement de plugins a été grandement facilité: l’API fournie aux développeurs de mods sera publique et documentée (et bien sûr, pas obscurcie)
– Les plugins Solo fonctionneront également en multijoueur si vous les installez sur un serveur!

Cependant, ce projet doit réécrire une grande partie de Minecraft, cela prendra des mois (voir années).

Quels seront les changements dans Minecraft?

Partant de ce constat, les développeurs de Mojang ont demandé aux développeurs de mods ce qu’ils voulaient et ont présenté leur projet.

Premier changement important, le fonctionnement même du jeu Minecraft: le mode mono-joueur deviendra un mode client-serveur localement. Ce premier pas a déjà été fait et vous pourrez le découvrir avec la sortie de la version 1.3. Au niveau du jeu, cela ne changera pas grand chose, mais techniquement, c’est une révolution. Les développeurs de Minecraft n'auront plus à faire le travail en double: une fois pour le mode solo et une fois pour le mode multijoueur, tout sera centralisé!

Autre changement majeur (toujours technique): le client perdra beaucoup de contrôle sur le jeu et donc la charge du serveur augmentera. Prenons un exemple concret:
– Aujourd'hui, quand un joueur marche, le joueur appuie sur la touche "avancer", le client (son jeu) calcule son déplacement et envoie la nouvelle position X / Y / Z au serveur, le serveur valide cette modification et la renvoie à tous. autres joueurs sur le serveur. Cela fonctionne bien, il est rapide et réactif, mais cela rend également la triche très facile: si le joueur utilise un mod pour voler, le client envoie le serveur en position aérienne et le renvoie à tout le monde. : le joueur triche, sans aucun problème.
– Demain le rôle du client sera réduit à un terminal: le joueur veut avancer, il appuie "en avant", son jeu (client) ne calcule rien, il envoie la commande directement au serveur qui calculera son déplacement , et renverra la nouvelle position à tous les joueurs. Toutes les astuces majeures deviendront impossibles! Le client sera limité à la gestion de la partie graphique (c'est-à-dire l'affichage du monde, seule la triche graphique sera donc encore possible).
-> Problème, cela augmentera énormément la charge de travail des serveurs, cela ne générera pas beaucoup de retard en plus? Autre problème, le jeu sera-t-il toujours réactif lorsqu'il attendra un serveur aller / revenir pour voir son personnage avancer après avoir appuyé sur la touche "transmettre"? Les développements futurs nous le diront.

Concernant l'installation de plugins, encore un grand changement. Actuellement, la procédure classique consiste à décompresser son fichier minecraft.jar, à remplacer les fichiers * .class, puis à le recompresser. Ceci est fastidieux et techniquement difficile pour les non-initiés.
Les développeurs de Mojang responsables du projet d'API modding, qui sont également les développeurs du projet Bukkit (le logiciel serveur le plus populaire de Minecraft, doté d'un système de plug-in très avancé), prendront le contrôle du système de plug-in Bukkit. pour le adapté à Minecraft.
Et sur bukkit, installer un plugin est beaucoup plus facile! Téléchargez votre plugin, copiez-le dans le dossier "plugins" … c'est terminé, ça marche 🙂 Les plugins Minecraft fonctionneront sur le même principe. Il est probable que Mojang a mis en place un site dédié à l'hébergement de plugins, ce qui pourrait par exemple permettre d'installer des plugins directement à partir du jeu!

Du côté du serveur, cela devrait aussi beaucoup bouger.
Premièrement, la possibilité pour les serveurs de proposer à leurs lecteurs leur pack de textures, qui s'appliquera directement à la connexion au serveur. Cette annonce a déjà été faite, mais la nouveauté est que ce principe pourrait être identique pour les mods de Minecraft! Ainsi, un joueur qui se connecte à un serveur peut recevoir du serveur un certain nombre de mod qui seront installés à l’heure du jeu sur ce serveur. Cela permettra de proposer des serveurs multijoueurs avec des fonctionnalités de plus en plus variées, puisque le mod client sera compatible avec les serveurs multijoueurs! Par extension, il est possible qu'un système d'authentification du jeu lui-même permette de s'assurer que les joueurs n'utilisent plus de versions modifiées de Minecraft, cela pour lutter contre la fraude. (Les versions modifiées n’ayant plus aucune raison d’être, puisque les plugins remplaceront les mods).

Cet article a été publié par Tronics, le 2012-07-02 13:52:59.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.