Non classé

Microsoft bloque la dernière mise à jour cumulative pour les utilisateurs d’antivirus tiers.

Le 23 avril 2019 - 2 minutes de lecture

Il y a quelques semaines, nous avons signalé que la dernière mise à jour du correctif mardi entraînait le gel des périphériques Windows. À ce stade, il y avait très peu d'informations disponibles sur ce qui était exactement le problème. Désormais, Microsoft a mis à jour sa page de support, confirmant que le problème est rencontré par les utilisateurs disposant d’antivirus tiers.

Selon la page de support de Microsoft, les utilisateurs de Sophos, Avira, ArcaBit, Avast et McAfee sont confrontés à des problèmes de connexion à leurs appareils. Le problème concerne Windows 7, 8.1, Server 2008 R2, Server 2012, Server 2012 R2 et Windows 10. La bonne nouvelle est que les PC peuvent toujours être démarrés en mode sans échec afin que les utilisateurs puissent simplement désactiver l'antivirus jusqu'à ce qu'un correctif soit publié. Avast a publié sa propre solution au problème et la société recommande de laisser les systèmes à l'écran de connexion pendant environ 15 minutes, puis de les redémarrer. McAfee a fourni un aperçu de ce que pourrait être le problème. Selon eux, la cause première semble être une modification apportée par Microsoft au CSRSS («sous-système d'exécution client / serveur»), un composant central de Windows qui coordonne et gère les applications Win32. Cela rendrait apparemment le blocage du logiciel antivirus.

Étant donné que le problème provient de l'antivirus, nous nous attendons à ce que les fournisseurs publient un correctif pour le résoudre. Dans l'intervalle, Microsoft a bloqué le téléchargement des mises à jour sur les PC sur lesquels les antivirus susmentionnés sont installés. Toutefois, si vous avez déjà installé la dernière mise à jour, vous pouvez démarrer l'ordinateur en mode sans échec et désactiver l'antivirus pour résoudre le problème. Le dernier numéro en date n’est qu’un autre exemple de la raison pour laquelle vous ne devriez pas utiliser d’antivirus tiers et utiliser l’antivirus natif de Microsoft Defender, fourni avec Windows 10.

Via: Arstechnica

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.