Utiliser un screen pour garder le contrôle de sa machine Linux

 Ce tutoriel implique que vous ayez installé votre serveur de jeu sur une machine Linux :

Un serveur dédié, ou tout simplement un ordinateur sous Linux. La lecture du tutoriel sur l’utilisation de Putty est conseillée

Salut visiteur !

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour parler des screen ?

Mais qu’est-ce qu’un screen ? Pour répondre à cette question, asseyons-nous au coin du feu.

Lorsque vous lancez votre serveur, via la console (de toute façon, c’est forcement via la console, quand on est sur une machine Linux), vous pouvez remarquer que celle-ci est « bloquée » sur le jeu dont vous avez lancé un serveur. Vous voyez ce qui se passe en direct du jeu, sur votre console, mais vous ne pouvez plus rien faire d’autre, sur le serveur, en dehors du jeu, elle devient indisponible.

Bien sur, les Linuxiens ont tous prevu : il existe un moyen de lancer votre serveur de jeu, mais tout en gardant un contrôle total sur votre ordinateur (ou votre dédié). Cette solution s’apelle ….. le screen !! 🙂

Vous avez la console de votre serveur sous les yeux. Le serveur de jeu n’est pas encore lancé. Commençons par taper « screen ».

screen

Validez le lancement du screen, en apuyant sur la barre d’espace. Vous voilà maintenant rentré dans votre screen, enfin dans la toute première fenêtre. S’il n’y qu’une seule fenêtre à votre screen, il ne sert à rien. Nous allons donc ouvrir d’autres fenêtres, ce qui fera un peu comme si vous aviez plusieurs consoles de lancées, pour le même serveur.

Faites simultanément Ctrl+A, puis MAJ+A. Le nom de votre première fenêtre se grise, et vous pouvez le modifier. Supprimez ce qui est déjà écrit, puis mettez « Contrôle », par exemple.

Nous avons notre fenêtre de contrôle, pour garder un acces à l’ordinateur, même quand notre serveur de jeu sera lancé.

Nous allons maintenant créer une fenêtre, spécialement pour la vérification de la charge du serveur, et des différentes proccessus lancés.
Tapez Ctrl+A, puis Ctrl+C. Une nouvelle fenêtre du screen vient de s’ouvrir. Avec Ctrl+A, puis SHIFT+A, renommez-la « Top », puis validez. Tapez maintenant « top », puis validez. Tout un tas de choses devraient apparaitre : charge mémoire vive, charge processeur, processus (morts, zombis, lancés etc), temps de focntionnement du serveur, nombre de clients connectés et charge générale de la machine (en haut à droite, trois séries de chiffres X.XX, qui ne devraient pas dépasser 1.00, sinon votre serveur n’est pas assez puissant pour ce que vous lui faites subir). Cette fenêtre est à surveiller.

Il faut maintenant créer la fenêtre réservée au serveur de jeu. Tapez Ctrl+A, puis Ctrl+C. Une nouvelle fenêtre du screen vient de s’ouvrir. Avec Ctrl+A, puis SHIFT+A, renommez-la « Serveur TF2, DOD, CSS … (rayez la mention inutile), puis validez. A partir de ce moment, c’est comme si le screen n’était pas lancé. Utilisez ce tutoriel pour lancer votre serveur de jeu.

.. Mais vous vous dites surement : comment retrouver les fenêtres que nous avons crées précédement ?

Et bien c’est tout simple ! Tapez Ctrl+A, puis  » (oui, le signe guillemets). Et magie ! Un menu apparaît ! Vous pouvez maintenant choisir, avec les flèches directionnelles, « Top », « Contrôle », ou « Serveur Jeu » ! Vous avez donc un accès total à votre machine !

Sans screen, si vous quittez la console, cela quitte le serveur de jeu. Avec screen de lancé, si vous quittez la console, votre serveur de jeu reste ONLINE !

Lorsque vous vous reconnectez plus tard à votre console, tapez :

screen -x

et vous retrouvez toutes vos fenêtres !

Voilà un résumé des commandes associées au « screen » :
– « screen » : lancer le screen
– « screen -x » : récupérer un screen fermé
– Ctrl+A, puis  » : menu des fenêtres
– Ctrl+A, puis Ctrl+C : créer une nouvelle fenêtre
– Ctrl+A, puis SHIFT+A : renommer une fenêtre

@++ et BON FRAGS